Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Jeff Immelt cède les rênes de la présidence du conseil d'administration de GE à John Flannery

,

Publié le , mis à jour le 03/10/2017 À 08H33

Reuters - General Electric a annoncé lundi 2 octobre que John Flannery remplaçait Jeff Immelt à la présidence de son conseil d'administration. Ce passage de relais, annoncé en juin, est réalisé trois mois plus tôt que prévu.

Jeff Immelt cède les rênes de la présidence du conseil d'administration de GE à John Flannery
General Electric a annoncé que John Flannery remplaçait Jeff Immelt (photo) à la présidence de son conseil d'administration, un passage de relais réalisé trois mois plus tôt que prévu.
© GE

Jeff Immelt cède les rênes de la présidence du conseil d'administration de General Electric à John Flannery trois mois plus tôt que prévu, annonce lundi 2 octobre le conglomérat américain. Sous la pression de Trian Fund Management, le conglomérat américain avait annoncé en juin que John Flannery remplacerait Jeff Immelt comme directeur général le 1er août puis comme président le 1er janvier 2018, mais que ce dernier continuerait à présider le conseil d'administration jusqu'à son départ en retraite le 31 décembre.

Le fonds activiste de Nelson Peltz, qui détient moins de 1% de GE, appelle le conglomérat à des changements stratégiques.

L'entreprise a également précisé que Jeff Immelt laissait la présidence du conseil d'administration de Baker Hughes, racheté par GE, à Lorenzo Simonelli, actuel directeur général du groupe de services pétroliers. Ce départ anticipé permettra à Jeff Immelt de saisir d'autres opportunités, a expliqué une source au fait de la situation.

Jeff Immelt a recentré le groupe sur ses activités industrielles

Jeff Immelt est crédité d'avoir su traverser la crise financière qui a failli emporter le fabricant de moteurs d'avions, d'éoliennes et de locomotives. Il a mené a bien la cession de 260 milliards de dollars (222 milliards d'euros) d'actifs pour GE Capital et recentré le groupe sur ses activités industrielles.

Au cours de son mandat, GE a également repris la branche énergie d'Alstom, tout en se séparant d'actifs dans les médias, les matières plastiques et même dans sa division historique d'appareils ménagers.

Le titre GE a terminé en hausse de 1,61%, à 24,57 dollars à la Bourse de New York.

Pour Reuters, Ankit Ajmera à Bangalore; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français,

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle