Technos et Innovations

Jec Composites : une filière sur la voie de la maturité

Publié le

Cette nouvelle édition du Jec Composites a été l’occasion de prouver la vitalité des matériaux composites dans le milieu industriel.

Jec Composites : une filière sur la voie de la maturité

Toujours la même effervescence. Toujours cette impression que les industriels sont étonnés eux-mêmes par la multiplicité des applications industrielles mises au point. L’édition du Jec Composites qui s’est déroulé du 13 au 15 avril 2010 l’aura confirmé : ces matériaux constitués le plus souvent de résine et de fibres sontsur la voie de la maturité industrielle. Les 27 500 visiteurs comptabilisés cette année ont pu déambuler dans les allées grouillantes du salon, bordéesd’exposants en provenance du monde entier et issus de tous les horizonsindustriels : automobile, aéronautique, construction, ferroviaire, énergies renouvelables, matériaux naturels… Et loin de se cantonner à quelques applications mineures, les matériaux composites se mettent à l’heure de l’industrie.

La machine-outil à l'honneur

« L’année 2010 marque le début d’une nouvelle ère pour les composites, a indiqué Frédérique Mutel, Présidente-Directrice-Générale du Groupe JEC. Le secteur s’est structuré tout au long de la chaîne de valeur. Les sociétés industrialisent largement la fabrication de pièces composites avec des technologies de plus en plus automatisés. L’Europe et les Etats-Unis connaissent par exemple un taux d’automatisation qui atteint aujourd’hui 84% contre 69% pour l’Asie. » Une largeplace avait donc été laissée aux machines-outils et aux logiciels de conception et production des composites... laissant même la place à un robot joueur de batterie ! Une industrialisation galopante qui explique en partie le boom de cette filière, que la crise économique aura à peine entamé. Aujourd’hui évalué à60 milliards d'euros, le marché mondial des composites pourrait atteindre 85 milliards d'euros en 2013. Et la production atteindre à cette date 10 millionsde tonnes, contre 8,6 millions de tonnes en 2008.

 

 

 

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte