Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Jean-Yves Le Drian aux Emirats Arabes Unis pour un important contrat militaire

, , , ,

Publié le

Le ministre français de la Defense sera aux Emirats Arabes Unis ce lundi 22 juillet pour conclure la vente de deux satellites d'observation. Un contrat décroché par Astrium et Thales Alenia Space (TAS) pour un montant estimé à 800 millions d'euros.

Jean-Yves Le Drian aux Emirats Arabes Unis pour un important contrat militaire © L'Usine Nouvelle

Jean-Yves Le Drian s'apprête à signer un important contrat à l'export. Le ministre français de la Defense se rend ce lundi 22 juillet aux Emirats Arabes Unis pour présider à la signature de la vente de deux satellites militaires d'observation, d'un montant estimé de source proche des négociations à quelque 800 millions d'euros.

Ce premier grand contrat d'exportation militaire du gouvernement socialiste a été remporté par Astrium, division espace du groupe européen EADS, et Thales Alenia Space (TAS), co-entreprise du français Thales et de l'italien Finmeccanica, devant l'offre de l'américain Lockheed Martin. Dans l'entourage du ministre, on souligne le rôle de Jean Yves Le Drian, qui se serait particulièrement investi pour rétablir une relation dégradée avec les Emirats. Le ministre se rend ainsi pour la quatrième fois dans le pays avec les négociateurs. D'autres négociations sont actuellement en cours avec les Emirats, avec en ligne de mire la vente d'avions de combat Rafale et de blindés.

Client traditionnel de l'industrie militaire française, les Emirats Arabes Unis n'avaient plus passé de commande significative depuis que la France a ouvert en 2008 à Abou Dhabi sa seule base militaire en dehors d'Afrique. Le contrat pour les deux satellites prévoit également une station de contrôle au sol et la formation d'une vingtaine d'ingénieurs aux Emirats, a indiqué une source proche des négociations à l'AFP. Elle précise que cette commande va faire travailler plus d'un millier de personnes pendant cinq ans.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle