Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Jean-Marc Chery va succéder à Carlo Bozotti à la tête de STMicroelectronics

Ridha Loukil ,

Publié le

Le directeur général adjoint et numéro deux de STMicroelectronics, Jean-Marc Chery, va prendre la tête du groupe. Il succédera à Carlo Bozotti qui dirige le fabricant franco-italien de semiconducteurs depuis 2005.

Jean-Marc Chery va succéder à Carlo Bozotti à la tête de STMicroelectronics
Jean-Marc Chery, futur PDG de STMicroelectronics
© Pascal Bitz teamreporters.ch

C’est maintenant officiel. Jean-Marc Chery, directeur général adjoint et numéro deux de STMicroelectronics, va prendre la tête du groupe conformément au pressentiment de L’Usine Nouvelle en juin 2017. Le conseil de surveillance, présidé par Nicolas Dufourcq, l’a désigné au poste de président du directoire et de PDG. Il prendra ses nouvelles fonctions à l’issue de la prochaine assemblée générale des actionnaires qui aura lieu avant l’été 2018. Il succédera à Carlo Bozotti, qui dirige le fabricant franco-italien de semiconducteurs depuis mars 2005.

Premier PDG français du groupe

Jean-Marc Chery, qui dirige aussi les opérations et la petite activité des imageurs spécialisés, sera le troisième PDG et le premier français de STMicroelectronics. Depuis sa création en 1987 par fusion de l’italien SGS et du français Thomson Semiconducteurs, le groupe n’a connu que deux patrons tous deux italiens : Pasquale Pistorio puis Carlo Bozotti.

Ingénieur Arts & Métiers, Jean-Marc Chery, 58 ans, a commencé sa carrière au groupe Matra, avant de rejoindre en 1986 Thomson Semiconducteurs. Il occupe différentes responsabilités dans le développement de produits et la fabrication au sein de STMicroelectronics avant de devenir le directeur technique en 2008, le directeur des opérations en avril 2014 puis le directeur général adjoint et numéro deux du groupe en juin 2017.

Bras de fer entre les Etats français et italien

La succession de Carlo Bozotti, à l’ordre du jour depuis deux ans, a donné lieu à un long bras de fer entre les Etats français et italien, les deux actionnaires de référence du groupe avec ensemble 27,5% du capital. Ils ont fini par s’entendre sur une solution de compromis qui consistait à prolonger d’un an le mandat de Carlo Bozotti, le temps de préparer sa succession par Jean-Marc Chery.

Alors que son prédécesseur a eu à gérer une période de marasme de 6 ans, qui a fait perdre à STMicroelectronics 30% de son chiffre d’affaires, le français prendra les commandes d’un groupe au meilleur de sa forme. Sur l’exercice 2017, l’entreprise affiche un bond de 19,7% du chiffre d’affaires à 8,3 milliards de dollars, le meilleur résultat depuis 2010. La marge d’exploitation dépasse pour la première fois les 10% pour atteindre 12%.

Retour en grâce chez Apple

Jean-Marc Chery est pour quelque chose dans ce redressement spectaculaire. Sa petite activité dans les imageurs spécialisées, naguère moribonde, rencontre un vif succès dans les mobiles depuis deux ans. Il a fait de STMicroelectronics le fournisseur de référence du marché des détecteurs 3D à temps de vol, composants clés pour les capteurs de proximité et les caméras 3D.  C’est grâce à cette position de leader que le groupe est revenu en grâce chez Apple, emportant les contrats du capteur de proximité des iPhone depuis la génération de l’iPhone 7 et du détecteur de la caméra 3D de l’iPhone X.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle