Technos et Innovations

Jean-Marc Ayrault oriente des investissements d'avenir pour soutenir Paris-Saclay

Publié le

Le Premier ministre a effectué une visite sur le plateau de Saclay, de l'Eco-quartier de Palaiseau à Supélec. Après avoir posé la première pierre du chantier de l'institut de formation et de recherche d'EDF qui sera ouvert en 2015, Jean-Marc Ayrault a annoncé que des investissements d'avenir seront orientés en faveur de l'installation de l'Ecole Centrale, d'Agro-Paris-Tech et de l'Institut Mines-Télécoms.

Jean-Marc Ayrault oriente des investissements d'avenir pour soutenir Paris-Saclay © D. R.

Jean-Marc Ayrault a effectué ce jeudi 10 octobre une visite sur le plateau de Saclay, de l'Eco-quartier de Palaiseau à Supélec. Il a posé la première pierre, avec le PDG d'EDF, Henri Proglio, du chantier d'EDF Lab, un complexe de formation et de recherche d'EDF qui sera ouvert en 2015.

Le projet Paris-Saclay est "une illustration exemplaire de ce nouveau modèle français qui inspire la politique conduite par mon gouvernement", a déclaré à cette occasion le Premier ministre.

L'installation de l'Ecole Centrale, de Mines-Télécoms et d'Agro-Paris-Tech assurée

Pour accélérer le développement de ce projet, il a annoncé que "les hypothèques pesant sur trois opérations parmi les plus importantes (allaient) être levées". Il s'agit de l'installation sur le plateau de l'Ecole Centrale, de Mines-Télécoms et d'Agro-Paris-Tech.

"Ces opérations ont été jusqu'ici retardées par des incertitudes sur leurs plans de financement", a-t-il rappelé. "J'ai décidé que le programme d'investissements d'avenir consacré à Saclay assurerait dans son intégralité les risques liés aux cessions foncières qui conditionnent les plans de financement", a annoncé le chef du gouvernement.

"Cet effort exceptionnel se justifie par le caractère décisif de ces implantations pour la future université Paris-Saclay", a-t-il expliqué.

Création d'un nouvel institut de recherche partenariale dans le domaine des énergies décarbonées

Jean-Marc Ayrault a aussi annoncé le lancement d'un nouvel institut de recherche partenariale dans le domaine des énergies décarbonées, soutenu par le programme d'investissements d'avenir à hauteur de 19 millions d'euros.

"Il y a toujours un moment dans l'élaboration d'un grand projet où tout bascule, du rêve à la réalité, je crois qu'avec Paris-Saclay nous sommes proches de ce moment-là", s'est félicité Jean-Marc Ayrault, rappelant les aménagements en transports publics prévus d'ici 2030 dans le cadre du Grand Paris.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte