Jean-Marc Ayrault annonce un "pacte d'avenir" pour soutenir l'économie bretonne

A l'issue d'une réunion interministérielle à Matignon, le Premier ministre a annoncé le déblocage d'une aide de 15 millions d'euros pour l'industrie agroalimentaire bretonne. Un "pacte d'avenir" avec des actions durables sera également mis en place, comme en Lorraine.

Partager
Jean-Marc Ayrault annonce un

Mobilisation générale pour l'économie bretonne. Jean-Marc Ayrault a annoncé une série de mesures à l'issue d'une réunion, ce 16 octobre à Matignon, à laquelle une douzaine de ministres du gouvernement participaient. La philosophie adoptée est la même qu'en Lorraine : un "pacte d'avenir" sera signé entre l'Etat, les collectivités territoriales et les acteurs de l'économie régionale. Il comprendra des mesures d'urgence et des actions plus pérennes.

le site de gad repris par la communauté de communes de Landivisiau

En attendant la signature de ce pacte, le Premier ministre a égrené une série de mesures d'urgence. "L'Etat n'abandonne personne, c'est sa responsabilité de tout mettre en oeuvre pour préserver l'emploi et créer de nouvelles perspectives" a-t-il déclaré à l'issue de la réunion. Une enveloppe de 15 millions d'euros sera débloquée pour venir en aide à l'industrie agroalimentaire en crise. Un "contrat de sécurisation professionnelle renforcé" sera proposé aux salariés confrontés à des difficultés. Ils pourront conserver 97% de leur salaire net pendant un an après leur licenciement.

Concernant l'avenir de la société Gad, qui va supprimer près de 900 emplois, l'abattoir de Lampaul-Guimiliau sera repris par la communauté de communes de Landivisiau.

réflexion sur les modalités de l'écotaxe poids-lourds

Face à la levée de boucliers qui accompagne la mise en place de l'écotaxe poids-lourds, le premier ministre promet d'examiner la situation de la Bretagne "avec la plus grande attention". "La Bretagne est une région périphérique, où les distances pèsent plus lourd qu'ailleurs", a-t-il admis. "L'Etat a déjà accordé une réduction de 50% du montant de cette écotaxe et exclu du réseau taxé la route nationale 164 qui est l'axe vital de la région pour le secteur agroalimentaire", a rappelé Jean-Marc Ayrault. Il a précisé que les véhicules agricoles ou "affectés à la collecte de lait" seraient exonérés de cette taxe.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS