Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Jean-Louis Borloo renonce à présider Huawei France

Sybille Aoudjhane ,

Publié le , mis à jour le 09/07/2019 À 14H22

Vu sur le web [ACTUALISE] Alors que Jean-Louis Borloo avait déjà été membre du conseil d'administration de Huawei France de 2016 à 2018, un retour en tant que président du conseil lui avait été proposé par le géant chinois des télécoms. Il a finalement décliné.  

Jean-Louis Borloo renonce à présider Huawei France
Jean-Louis Borloo ne sera pas le prochain président du conseil d'administration de Huawei France.
© Wikimedia commons - Energies pour l'Afrique

Ancien ministre et président du parti l’Union des démocrates et indépendants (UDI), Jean-Louis Borloo s'apprêtait à rejoindre les rangs de Huawei comme président du conseil d’administration de la filiale française, selon des sources du média Challenges le 28 juin. "Il remplace ainsi François Quentin, qui avait quitté son poste en décembre 2018 pour "raisons personnelles"", expliquait le journal.

Ce ne sera finalement pas le cas. Jean-Louis Borloo a annoncé sa décision dans un tweet du 9 juillet.

 

 

L'ancien homme politique avait auparavant précisé que la question devait être tranchée lors du prochain conseil d’administration le 15 juillet. Il avait déjà effectué un mandat au conseil d’administration de Huawei pendant deux ans entre décembre 2016 et décembre 2018.

Cette nouvelle a lieu dans un contexte tendu entre les Etats-Unis et la Chine. Les États-Unis voient en Huawei le cheval de Troie du cyberespionnage du gouvernement chinois. C’est pourquoi ils ont banni la marque chinoise de leurs réseaux alors que les opérateurs estiment que Huawei est l’équipementier le plus avancé dans la 5G.

De son côté, le Sénat français a adopté une loi pour sécuriser le déploiement de la 5G le mercredi 26 juin. Le texte vise "à préserver les intérêts de la Défense et de la sécurité nationale de la France dans le cadre de l'exploitation des réseaux radioélectriques mobiles". Il avait été adopté le 10 avril par l'Assemblée nationale.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle