Jean Caby confirme son déménagement à Comines

Le producteur de saucisses cocktails Jean Caby quitte son site historique de Saint-André-Lez-Lille (Nord) mais demeure dans l’agglomération lilloise. Il va s’installer à Comines (Nord) sur un site de 10 000 mètres carrés.

Partager

C’est à Comines (Nord), au nord de l’agglomération lilloise, que Jean Caby se prépare à installer à la fois son siège social et son site de production. Sur un site de quatre hectares, les bâtiments vont occuper 9 900 mètres carrés. Les travaux de construction vont débuter en décembre afin d’envisager une mise en service opérationnelle de la nouvelle usine au début de l’année 2017. Les bâtiments administratifs et industriels, "modernes et très fonctionnels", vont générer un investissement de 25 millions d’euros. Le site disposera d’une capacité de production, avec ses trois fours, de l’ordre de soixante tonnes de produits par jour.

En s’installant à Comines, Jean Caby va quitter son site historique du quartier de la gare à Saint-André-Lez-Lille, petite ville voisine de Lille. C’est là qu’en 1929, le charcutier lillois Jean Caby installe son premier atelier de production industrielle ainsi qu’un abattoir. Aujourd’hui, cette usine s’étend, en zone urbaine, sur un site de 38 000 mètres carrés, et repose sur un agencement de bâtiments n’ayant guère évolués depuis leur construction. L’ensemble ne permet aucune évolution du process de production et est très énergivore, tant pour la chaine du froid que pour le four de cuisson, estime l’actuelle direction de la société nordiste. Un déménagement avait déjà été évoqué en 2013, provoquant la colère des salariés.

Relancer un nouveau Jean Caby recentré sur la saucisse cocktail

C’est pour se libérer de ces contraintes qu’a été décidé la construction d’une nouvelle usine. "Notre ambition est de disposer d’une base pour relancer un nouveau Caby et nous recentrer sur la saucisse cocktail, explique Éric Steiner, le PDG de Jean Caby. Avec les années, la société s’était endormie. Notre nouveau site de production va nous permettre d’innover et de lancer de nouveaux produits."
Sans apporter à ce jour plus de précision, Eric Steiner met en avant le fait que "cette usine moderne, va apporter une nouvelle ergonomie des process industriels et une plus grande flexibilité". L’entreprise prévoit également des possibilités d’extensions "nécessaires pour accompagner la croissance de production de nos nouveaux produits".

A Saint-André, Jean Caby emploie "un peu moins de 300 salariés", avance Eric Steiner. "A chacun d’eux sera proposé un emploi à Comines. Certains l’accepteront d’autres peut être pas. Nous étudierons cela au cas par cas." L’investisseur franco-américain Eric Steiner est PDG de la société depuis mars 2012, en ayant repris les 51 % du capital détenu alors par le groupe espagnol Campofrio. En janvier dernier, la direction de Jean Caby a officialisé la cession de ses deux sites de production de jambon en Bretagne situés à Lampaul-Guimiliau et à Ergué-Gabéric. Le repreneur est la Financière Turenne Lafayette qui, par ailleurs, contrôle les marques Madrange, William Saurin et Paul Prédault.

Francis Dudzinski

0 Commentaire

Jean Caby confirme son déménagement à Comines

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

JEAN CABY

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Hélène

Travaux de restructuration de la Mairie

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS