"Je suis un vrai écolo", Jean-François Fourt, président d’Auplata

Alors que s’ouvrait la COP21 à Paris Le Bourget, l'Usine Nouvelle a demandé à des patrons d'industrie de préciser leur engagement environnemental. Président de la société minière Auplata, présente dans l’exploitation de l’or en Guyane et en Afrique de l’Ouest, Jean-François Fourt s’affirme écologiste convaincu, et tient à prouver que la mine responsable est possible.

Partager

Pouvez-vous citer un projet concret qui pourrait faire de votre entreprise un modèle pour d’autres en matière de lutte contre le réchauffement climatique ?

Tout d’abord, nous avons notre propre filiale de réhabilitation, Verdal, qui assure le replantage et la restauration de la biodiversité sur nos sites. Ensuite, nous sommes le premier employeur d’Amérindiens en Guyane. Par leur simple présence, même non-armés, ils sécurisent les sites. Enfin, 60% de la nourriture pousse sur le site : fruits, légumes, manioc, bananiers, courges... Tous ces produits sont cultivés localement et permettent de réduire d’autant le recours à de la nourriture congelée acheminée par hélicoptère. Développer nos mines en harmonie avec la nature est une priorité pur moi. J’avais déjà développé une mine très prospère au Maroc [la Compagnie des mines de Touissit], dans laquelle nous avons fait un exceptionnel travail de réhabilitation de ce qui avait été fait avant notre arrivée.

Sur quel point précis avez-vous encore du travail à fournir ?

Etant donnée l’importance de l’orpaillage illégal en Guyane, qui est une catastrophe environnementale, je rêve de développer suffisamment notre industrie pour qu'elle crée 40 000 emplois. Cela dissuaderait les clandestins qui travaillent au mercure. En Afrique, au moins, ils utilisent des alambics à mercure, qui sont une forme de recyclage. En Guyane, ils le brûlent et l’évaporent parce que son usage est interdit. Lorsque nous jouons notre rôle de junior en entretenant et en valorisant nos permis, nous permettons l’arrivée de majors comme Newmont et Nordgold, avec qui nous travaillons. Ces sociétés sont capables de créer 10 000 emplois en développant une mine.

Lutter contre les émissions de CO2 : surcoût ou opportunité pour votre entreprise ?

Dans le cas de la nourriture produite sur site, le gain est évident. Mais plus généralement, le respect de l’environnement augmente la productivité. Lorsque vous réhabilitez, vous ne payez pas d’amende, ne subissez pas de fermeture de site. Quant à notre future unité de lixiviation par cyanuration [pour laquelle Auplata vient d’obtenir un feu vert], elle permettra de récupérer à moindre coût énergétique l’or en poudre contenu dans les rejets (75% des volumes excavés de la mine de Dieu Merci ces dix dernières années). Soit cinq à dix ans d’activité sans excaver davantage, en travaillant sur les 9 bassins de la mine.

Propos recueillis par Myrtille Delamarche

0 Commentaire

"Je suis un vrai écolo", Jean-François Fourt, président d’Auplata

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Nouveau

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Auto et économie circulaire

Auto et économie circulaire

Dans ce nouvel épisode du podcast La Fabrique, Julie Thoin-Bousquié revient sur la prise en compte des enjeux d'économie circulaire dans l'automobile. En toile de fond, l'impératif de...

Écouter cet épisode

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 06/12/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS