"Je ne voterai pas la prochaine loi de programmation militaire", affirme Hervé Morin

Au Bourget en face de l’A400M, l'ancien ministre de la Défense Herve Morin s’est montré critique vis-à-vis des orientations du Livre blanc. Face au défi budgétaire, il préconise l’abandon de la composante aéroportée de la dissuasion nucléaire.

Partager

L'Usine Nouvelle - Comment jugez-vous les grandes orientations préconisées par le Livre blanc de la Defense ?

Hervé Morin - On s’oriente vers une réduction calamiteuse des budgets de la défense. Le ministre de la Défense a beau dire que les budgets seront maintenus les prochaines années, dans les faits, il y a un delta de 30 milliards d’euros par rapport aux prévisions inscrites dans le précédent Livre blanc de 2008. Quoi qu’en dise M. Le Drian, les hypothèses de crédits exceptionnels ne sont pas crédibles. L’équation budgétaire de la LPM (loi de programmation militaire) est impossible. Telle qu’elle s’annonce, je ne la voterai pas. Il va falloir trouver de nouvelles réductions et tenir un discours de vérité.

Où couper alors ?

François Hollande n’a pas fait les choix courageux et les arbitrages qui s’imposaient pour assurer la cohérence de l’outil militaire. Il va falloir réduire encore plus fortement le format des armées. Il faut se concentrer sur une armée conventionnelle disposant de son autonomie stratégique. La France doit être capable de pouvoir envoyer un corps expéditionnaire de 5 000 soldats sur un conflit comme au Mali sans être tributaire des forces et des moyens américains.

Par ailleurs, des décisions douloureuses s’imposent concernant notre dissuasion nucléaire qui va peser pour plus de 35% des crédits d’équipements à l’horizon 2020. C’est un déchirement mais on ne peut plus la maintenir dans sa globalité. C’est impossible. Je préconise l’abandon de la composante aéroportée pour ne conserver que la force océanique stratégique.

Comment jugez-vous le choix de votre successeur d’acheter sur étagère des drones américains ?

Je le comprends dans la mesure où les besoins opérationnels de nos armées priment d’abord. Dans le domaine des drones, la France et l’Europe ont raté le virage. C’est un avertissement pour l’avenir. Il ne faut pas rater la prochaine génération d’équipements. La récente initiative de collaboration des industriels européens va dans le bon sens.

Propos recueillis par Hassan Meddah

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Ingénieur(e) Calculs Thermiques et Mécanique des Fluides H/F F/H

ORANO - 09/12/2022 - CDI - Montigny-le-Bretonneux

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

41 - BLOIS

ETUDES PRE-OPERATIONNELLES POUR LA CREATION DE LA ZAC DU PARC D'ACTIVITE AU NORD-EST DU COEUR DE L'AGGLOMERATION DE BLOIS.

DATE DE REPONSE 09/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS