Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Je ne prends pas mes collaborateurs pour des robots !

Publié le

> Le livre : « Motiver aujourd'hui, c'est possible ! », ESF Editeur, Cegos. > Les auteurs : N. Esnault, O. Carré, J-L Müller, consultants en management.

A l'heure où l'on se gargarise de théories sur le bien-être, la joie, la peur, la tristesse ou la colère n'ont pas droit de cité en entreprise. Or, les émotions font partie de la vie professionnelle. Les managers qui prétendent qu'au bureau « on laisse ses états d'âme au vestiaire » ont tout faux ! Ils confondent la tristesse avec la dépression, la colère avec la violence destructrice et apparentent la joie au manque de sérieux. « Pourtant, ces émotions sont la clé de l'efficacité et des relations fructueuses avec les autres », insistent les auteurs. Beaucoup de dirigeants ignorent aussi qu'ils produisent des émotions à leur insu et « qu'ils réactivent des réactions liées aux figures d'autorité. » Dans l'entreprise, nous communiquons beaucoup d'inconscient à inconscient. Certes, le manager n'est pas un psy, mais il doit accepter que ses collaborateurs véhiculent leur histoire personnelle. Tout comme lui-même. »

Les émotions, leviers de la motivation

Au manager de décoder les émotions et de mener l'action appropriée (changement, secours, compréhension etc.). En évitant de considérer les émotions comme une source de perturbation, ces auteurs reviennent au b.a ba du « management » qui, ne l'oublions pas, signifie « ménager ».

POUR APPROFONDIR LE SUJET

« Démotiver à coup sûr », N. Caron et F. Vendeuvre, Editions d'Organisation, 2003.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle