Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

"Je ne parierais pas contre Musk quant à son objectif d'aller sur Mars !", s'amuse Michel de Rosen

Manuel Moragues , , ,

Publié le

Michel de Rosen, le PDG d'Eutelsat, le leader européen des télécoms par satellites connaît très bien Elon Musk et les extravagances du personnage. Après avoir visité l'usine de SpaceX à Los Angeles et, en tant que partenaire privilégié de la compagnie, il nous confie ses impressions sur Musk le charismatique.

L'Usine Nouvelle - Vous êtes client de SpaceX avec un premier lancement de satellites réussi en mars. Comment appréciez-vous l’arrivée de cet acteur ?

Michel de Rosen - Quand j’ai rejoint le secteur en 2009, les leaders de l’industrie spatiale étaient persuadés que ce blanc-bec du net ne tiendrait pas ses promesses. Mais Elon Musk a fait ce qu’il a dit. Et il ne faut pas exagérer les aides dont il bénéficie. Il a certes un niveau élevé de commandes publiques, mais le montant des subventions prévues pour le développement d’Ariane 6 est supérieur ! Il a réveillé l’industrie des lanceurs, qui a depuis réagi avec vigueur.

Vous avez visité l’usine de SpaceX à Los Angeles. Qu’est-ce qui vous a marqué ?

Tout est frugal dans cet immense hangar : j’ai dû poser mon manteau par terre à l’entrée… Elon Musk est dans un grand bureau paysager à peine isolé par un paravent. Sa détermination est palpable. C’est un visionnaire qui a les pieds sur terre : tout paraît bien organisé, bien réglé dans son usine. Il allie le génie californien à l’efficacité prussienne.

Avez-vous parlé de Mars ?

Je lui ai parlé d’un projet. Il m’a répondu : "Est-ce que ça va m’aider à aller sur Mars ?" Il voulait dire : "Est-ce que ça va me faire gagner assez d’argent pour financer le voyage ?" C’est son objectif. Gwynne Shotwell, la présidente, m’a raconté qu’en conseil d’administration, ils passaient plus de la moitié du temps à parler de Mars. Je ne parierais pas contre Musk sur la réussite de ce projet fou.

Propos recueillis par Manuel Moragues

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle