Je ne gère pas mon équipe comme mes collègues masculins.

Partager

Un livre, Une réponse

Le livre «Et si les femmes réinventaient le travail ...»,Ed.d 'Organisation,Eyrolles
L'auteur Cristina Lunghi, présidente de l'association Arborus,
«pour la promotion des femmes dans la prise de décisions ».

Cristina Lunghi en est persuadée, «les femmes ne décrètent pas l'égalité, elles l'organisent, en mettant en œuvre au quotidien un nouveau management ». Parce qu'elles refusent de sacrifier leur vie personnelle à leur carrière, elles abordent les relations à l'autre différemment. Elles pratiquent des horaires qui leur permettent de tout organiser, mettent en œuvre la flexibilité et emportent l'adhésion de leurs collaborateurs. Elles organisent des systèmes de délégation fondés sur la connaissance qu'elles ont de l'autre, sur les compétences qu'elles auront détectées en plus, ou à côté, des rôles prédéfinis.

Une autre regard sur la flexibilité
Dans son essai, Cristina Lunghi donne la parole à des dirigeantes comme Cécile Bonnefond, P-DG de Veuve Clicquot ou Christine Lagarde (cabinet Baker Mc Kenzie) ou encore Mercedes Erra (Euro RSCG) et à des DRH pour dessiner un modèle de management qui bouleverse «les schémas économiques, sociaux et culturels ». Si elle reprend à son compte les clichés sur les femmes maternantes et quelques images d'Epinal de la féminité, c'est pour mieux expliquer la capacité des femmes à organiser la flexibilité.

Isabelle Germain.

POUR APPROFONDIR LE SUJET

«Le Temps des femmes, pour un nouveau partage des rôles », Dominique Méda,Flammarion 2001.
«Egalité entre femmes et hommes, aspects économiques », Béatrice Majnoni d'Itignano.
La Documentation française, 1999.

Pour les questions que vous vous posez, adressez-vous à jlm@usinenouvelle.fr

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS