Je dois adopter l'anglais comme langue de travail

Valeo, Axa, Alcatel, ces fleurons français ont, sinon basculé à l'anglais, du moins adopté la langue de Shakespeare comme deuxième langue officielle. Et le phénomène risque de s'amplifier. Les cabinets de recrutement font de la maîtrise de l'anglais une

Partager

> Connaissez vous votre niveau ?
> Votre contrat parlera toujours français !
> Les trois astuces d'un « immergé d'office »

Connaissez vous votre niveau ?

Les cinq phrases suivantes vous permettront de faire le point. Si vous ne dépassez pas le premier niveau, inscrivez vous rapidement à une formation. En revanche si le dernier niveau vous paraît simple, demandez une promotion.

Level 1 (beginner)
He works for a big French company.

Level 2 (pre-intermediate)
Our company has subsidiaries in five different countries

Level 3 (intermediate)
Mr Lawson is going to sue his employer for unfair dismissal

Level 4 (upper-intermediate)
In economics, as in foreign affairs the government has little leeway

Level 5 (advanced)
The Enron collapse shows that honesty is the best policy and that corporate deceit is a slippery slope which more often than not ends up in hell.

Les traductions cliquez ici

Test réalisé avec l'institut de formation Unilangues (La Défense)



Votre contrat parlera toujours français

Ouf ! Vous n'aurez pas à négocier vos droits dans la langue de Shakespeare.
Déjà visé par la loi du 31 décembre 1975, le contrat de travail conclu par écrit doit être entièrement rédigé en français s'il doit être exécuté en France et ne doit pas comporter de termes étrangers qui ne soient convenablement expliqués en français. De même qu'il est interdit de publier des offres d'emplois en langue étrangère. Avec la loi du 4 août 1994, dite loi Toubon, sont également concernés le règlement intérieur, les conventions, accords collectifs de travail, conventions d'entreprise ou d'établissement, les documents comportant des obligations pour le salarié, et, à titre général, tout document comportant des dispositions nécessaires au salarié pour l'exécution de son travail, à l'exception des documents reçus de l'étranger ou destinés à des étrangers.




Les trois astuces d'un « immergé d'office »

Son entreprise, spécialisée dans les produits domestiques, s'est mondialisé en peu de temps. Du jour au lendemain, Pierre C., ingénieur de production, s'est retrouvé propulsé à New York. 30 séjours d'une semaine en moins de 3 ans. Son anglais ? Scolaire ! Bien sûr, son entreprise lui a proposé des cours particuliers. Mais, pour l'essentiel, il a du se débrouiller. Voici trois de ses astuces. Parfaitement transposable !

1 Un sherpa dans les réunions.
Conscient qu'il ne maîtrisait pas toutes les subtilités des réunions au siège de la filiale américaine, Pierre s'est rapproché d'un stagiaire parfaitement bilingue que l'entreprise avait embauché. Et il a fini par imposer le jeune ingénieur à toutes les réunions. Méthode idéale pour se faire débriefer à la sortie. Et vérifier si l'on a tout pigé.

2 La complicité avec les assistantes.
Aussi bien pour les subtilités verbales de la vie quotidienne, le filtrage du téléphone ou le décryptage des organigrammes, Pierre s'est largement appuyé sur l'expertise des assistantes du siège américain. Il a su en faire des alliées, tout simplement en leur faisant partager ses difficultés.

3 L'immersion en chambre.
Les DVD zone 1 n'ont pas de secret pour lui. Le soir, dans sa chambre du Novotel de Broadway, Pierre ne ratait pas une occasion de brancher son PC portable et de visionner des films américains en VO, avec sous titres en anglais. Trois ans plus tard, lorsqu'on lui a proposé de s'expatrier en Virginie, il a renouvelé l'expérience en abonnant sa petite famille aux programmes du câble pour malentendants ! Rien de tel que les sous-titres en VO pour vérifier pas à pas son degré d'assimilation de la langue.


Les traductions

1. Il travaille pour une grande entreprise française

2. Notre société possède des filiales dans cinq pays différents.

3. M. Lawson va poursuivre son employeur pour licenciement abusif.

4. En économie, comme dans le domaine des affaires étrangères, la marge de manœuvre du gouvernement est limitée.

5. La faillite d'Enron démontre que l'honnêteté est la meilleure des politiques et que la fraude est une option dangereuse dont l'issue est généralement dramatique.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS