Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

JB Martin licencie dans le Pas-de-Calais et ferme son site vendéen

Publié le

Social

Le fabricant breton de chaussures JB Martin veut fermer son site de production des Herbiers (Vendée) exploité par la société ADH. Présenté en comité d'entreprise, le projet envisage le transfert de l'activité à Fougères (Ille-et-Vilaine) où se trouve le siège de JB Martin. Il s'accompagnera vraisemblablement du licenciement des 44 salariés d'ADH, essentiellement des femmes. « Comment voulez-vous que nous acceptions une mutation à 230 kilomètres d'ici ? », interroge Sylvie Jadeau, déléguée du personnel.

Déjà détenteur de la licence Kenzo hommes, JB Martin avait repris en 1999 à la barre du tribunal de commerce ADH qui, via Sodeco, appartenait au fabricant de chaussures SAC. Au passage, JB Martin mettait la main sur la griffe Kenzo femmes.

L'entreprise estime ne plus être en capacité de supporter les pertes d'ADH dont le total cumulé sur trois ans, exercice en cours compris, s'élève à quelque 650 000 euros. « Le projet d'expansion que nous avions pour Les Herbiers n'a pas pu être mené à son terme », explique François-Xavier de la Roncière, directeur général de JB Martin qui n'envisage pas de dépôt de bilan.

Le groupe vient de lancer également un plan social dans sa filiale Berthier à Lavantie (Pas-de-Calais) qui se traduira par le licenciement de 40 des 115 salariés.

JB Martin annonce un chiffre d'affaires consolidé 2001 de 48 millions d'euros. Le chausseur emploie à ce jour 375 personnes en France à travers ses trois sites et possède trois usines à l¹étranger, deux au Maroc et une en Chine. Kenzo (haut de gamme) représente une part croissante de son activité au détriment de ses trois marques propres (moyen/haut de gamme).

Jacques LE BRIGAND

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle