Japon: Un soutien monétaire accru inutile aujourd'hui, dit Funo (BoJ)

HIROSHIMA, Japon (Reuters) - Yukitoshi Funo, l'un des membres du comité de politique monétaire de la Banque du Japon (BoJ), a jugé mercredi qu'il n'était pas nécessaire pour l'instant d'accroître le caractère accommodant de la politique monétaire, l'évolution de la situation économique étant conforme à la prévision de reprise modérée de la banque centrale.
Partager
Japon: Un soutien monétaire accru inutile aujourd'hui, dit Funo (BoJ)
Yukitoshi Funo, l'un des membres du comité de politique monétaire de la Banque du Japon (BoJ), a jugé mercredi qu'il n'était pas nécessaire pour l'instant d'accroître le caractère accommodant de la politique monétaire, l'évolution de la situation économique étant conforme à la prévision de reprise modérée de la banque centrale. /Photo d'archives/REUTERS/Toru Hanai

"Nous pouvons nous attendre à une reprise de l'économie japonaise dans la deuxième partie de l'année. Pour cette raison, je ne vois aucun besoin d'assouplir davantage la politique monétaire", a-t-il dit lors d'une conférence de presse après une réunion avec des chefs d'entreprise à Hiroshima, dans l'ouest du pays.

Il avait auparavant évoqué la possibilité que la BoJ maintienne des taux d'intérêt extrêmement faibles au-delà du calendrier évoqué pour l'instant.

"Etant donné le fait que la croissance des prix et les anticipations d'inflation ne se renforcent pas beaucoup, il est nécessaire de maintenir des taux suffisamment bas pendant une période prolongée afin d'atteindre l'objectif de prix de la BoJ", avait-il dit lors de sa rencontre avec le patronat.

La banque centrale s'est engagée en avril à maintenir les taux à leur niveau actuel "au moins jusqu'au printemps 2020".

Pour Yukitoshi Funo, cet engagement laisse la porte ouverte à un maintien des taux au niveau actuel au-delà de l'échéance du printemps prochain.

"Nous disons 'au moins' jusqu'au printemps 2020 parce qu'il y a une bonne probabilité que les taux bas actuels soient maintenus au-delà du printemps prochain", a-t-il dit.

(Leika Kihara; Marc Angrand pour le service français)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 10/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS