Japon: Nouveau déclin en novembre des dépenses des ménages

TOKYO (Reuters) - Les dépenses des ménages japonais ont décliné en novembre pour un deuxième mois consécutif, à un rythme plus important qu'attendu, montrent des données officielles publiées vendredi, qui suggèrent que la hausse de la TVA pourrait peser pendant un long moment sur la consommation privée.
Partager
Japon: Nouveau déclin en novembre des dépenses des ménages
Les dépenses des ménages japonais ont décliné en novembre pour un deuxième mois consécutif, à un rythme plus important qu'attendu, montrent des données officielles publiées vendredi, qui suggèrent que la hausse de la TVA pourrait peser pendant un long moment sur la consommation privée. /Photo d'archives/REUTERS/Yuya Shino

La troisième puissance économique au monde peine à rebondir depuis que les ménages ont réduit leurs dépenses en réaction à la hausse de la TVA, de 8% à 10%, début octobre, alors que le ralentissement de la demande mondiale pèse sur les exportations dont l'économie japonaise est dépendante.

D'après les statistiques gouvernementales, les dépenses des ménages ont diminué en novembre de 2,0% en rythme annuel, alors que le consensus donnait un déclin de 1,7%. Elles s'étaient établi en octobre à un plus bas de trois ans.

En rythme mensuel, les dépenses des ménages ont progressé de 2,6%, un net rebond par rapport au repli de 11,5% constaté en octobre en rythme mensuel, mais un rythme inférieur à la prévision médiane des économistes (+3,4%).

"Le rythme du rebond des dépenses des ménages en novembre après une forte baisse en octobre est faible. On ne sait pas pour l'heure si les dépenses vont se rétablir de manière durable dans les prochains mois, compte-tenu de la pression fiscale et de la faible progression des salaires", a noté Yoshiki Shinke, économiste en chef au Dai-ichi Life Research Institute.

Un rebond de la consommation privée est attendu pour soulager l'économie dans un contexte de ralentissement de la demande mondiale et pour atteindre l'objectif d'inflation de 2% annuel de la Banque du Japon (BoJ).

Bien que des sociétés ont commencé à répercuter la hausse de leurs coûts en augmentant leurs prix, nombreuses sont celles qui se refusent à le faire par crainte de perdre des clients.

(Kaori Kaneko; version française Jean Terzian)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Jonconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS