Japon: La confiance des industriels à un plus haut depuis plus de 2 ans

par Leika Kihara et Tetsushi Kajimoto

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Japon: La confiance des industriels à un plus haut depuis plus de 2 ans
En photo, la Banque du Japon. La confiance des dirigeants des grandes entreprises industrielles japonaises s'est améliorée au deuxième trimestre pour atteindre un pic en deux ans et demi, montre l'enquête "tankan" de la BoJ publiée jeudi. /Photo prise le 22 mai 2020/REUTERS/Kim Kyung-Hoon

TOKYO (Reuters) - La confiance des dirigeants des grandes entreprises industrielles japonaises s'est améliorée au deuxième trimestre pour atteindre un pic en deux ans et demi, montre l'enquête "tankan" de la Banque du Japon (BoJ) publiée jeudi, un signe que la solide demande mondiale contribue à sortir l'économie nippone du creux provoqué par la crise sanitaire du coronavirus.

Le sentiment des grandes entreprises du secteur des services est quant à lui devenu positif pour la première fois en cinq trimestres, laissant suggérer que le rétablissement de l'économie s'élargit en dépit des difficultés du Japon à contenir une nouvelle vague de contaminations au coronavirus.

D'après l'enquête de la BoJ, l'indice du sentiment des grandes entreprises du secteur manufacturier a grimpé à +14 en juin, contre +5 en mars, marquant une progression pour un quatrième trimestre consécutif et s'établissant à un plus haut depuis décembre 2018.

Un représentant de la banque centrale a noté que "les exportations et la production continuent de s'améliorer, ce qui contribue à renforcer la confiance dans la plupart des secteurs manufacturiers".

S'exprimant lors d'un point de presse, il a toutefois ajouté que le sentiment dans le secteur automobile s'était "dégradé du fait de la pénurie de semi-conducteurs".

L'indice mesurant la confiance des grandes entreprises non-manufacturières a progressé à +1, contre -1 lors de la précédente enquête de la BoJ, soit son plus haut niveau depuis mars 2020.

L'économie japonaise s'est contractée au premier trimestre de 3,9% en rythme annualisé, et il est attendu qu'elle a progressé seulement modestement sur la période avril-juin alors que les restrictions sanitaires ont limité la consommation.

Cette enquête "tankan" fait partie des données que la BoJ va étudier lors de sa réunion sur les taux d'intérêts les 15 et 16 juillet.

(version française Jean Terzian)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS