Japon: La BoJ dispose d'autres outils face à la crise, dit Kuroda

par Leika Kihara
Partager
Japon: La BoJ dispose d'autres outils face à la crise, dit Kuroda
Le gouverneur de la Banque du Japon (BoJ), Haruhiko Kuroda, a fait savoir lundi que la banque centrale était prête à prendre des mesures d'assouplissement supplémentaires et qu'elle n'était pas à court d'outils pour amortir le choc économique de la pandémie de COVID-19. /Photo d'archives/REUTERS/Kyodo

TOKYO (Reuters) - Le gouverneur de la Banque du Japon (BoJ), Haruhiko Kuroda, a fait savoir lundi que la banque centrale était prête à prendre des mesures d'assouplissement supplémentaires et qu'elle n'était pas à court d'outils pour amortir le choc économique de la pandémie de COVID-19.

Haruhiko Kuroda a déclaré que l'économie japonaise avait atteint un plus bas sur la période allant d'avril à juin et que la situation générale semblait "bien meilleure" qu'il y a quelques mois avec des exportations, une production et des dépenses d'investissement "assez solides".

La consommation, en particulier dans les services, est néanmoins assez faible et risque de le rester pendant encore un certain temps à moins que le monde scientifique ne parvienne à mettre au point un vaccin efficace contre le COVID-19, a-t-il ajouté.

"Nous allons surveiller de près l'impact du COVID-19 et nous n'hésiterons pas à prendre des mesures d'assouplissement supplémentaires si nécessaire", a déclaré Haruhiko Kuroda lors d'un séminaire en ligne organisé par l'Institute of International Finance.

"La BoJ n'est pas à court d'outils monétaires. Nous disposons de beaucoup d'outils pour contrer (les dommages causés par le COVID-19). Nous sommes flexibles et innovants lorsqu'il est question d'envisager les mesures à prendre", a-t-il dit.

Face au choc économique lié à la crise sanitaire, la BoJ a assoupli sa politique monétaire à deux reprises cette année, principalement en augmentant les achats d'actifs et en créant une nouvelle facilité de crédit destinée aux petites entreprises.

De nombreux analystes estiment toutefois que la banque centrale est désormais à court d'options, ses taux d'intérêt à court terme étant déjà en territoire négatif (-0,1%) avec pour conséquence de comprimer les marges des institutions financières.

(Leika Kihara, version française Laetitia Volga, édité par Blandine Hénault)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS