Japon: L'inflation cale en juillet, nouveau revers pour la BoJ

TOKYO (Reuters) - L'inflation de base est restée stable en juillet au Japon, très loin de l'objectif de la Banque du Japon (BoJ), et l'apparente volonté du gouvernement de faire baisser les tarifs de la téléphonie mobile ne devrait pas arranger les choses.
Japon: L'inflation cale en juillet, nouveau revers pour la BoJ
L'inflation de base est restée stable en juillet au Japon, très loin de l'objectif de la Banque du Japon (BoJ), et l'apparente volonté du gouvernement de faire baisser les tarifs de la téléphonie mobile ne devrait pas arranger les choses. /Photo d'archives/REUTERS/Toru Hanai

L'indice de base des prix à la consommation, qui inclut l'énergie mais pas les produits alimentaires frais, a progressé de 0,8% sur un an le mois dernier, comme en juin, montrent des données publiées vendredi par le gouvernement. Les économistes avaient anticipé en moyenne une légère accélération de l'inflation, à 0,9%.

L'objectif de la BoJ en la matière, maintes fois repoussé ces dernières années, est de 2%.

Hors énergie, l'inflation a légèrement accéléré, mettant fin à une série de trois mois de ralentissement. Cet indice dit "core-core", bien plus surveillé par la BoJ, a augmenté de 0,3% en juillet après +0,2% le mois précédent.

La faiblesse persistante de l'inflation empêche la BoJ de commencer à modifier le biais ultra-accommodant de sa politique monétaire. Elle constitue aussi un échec pour le Premier ministre, Shinzo Abe, engagé dans une campagne en vue de sa réélection à la tête du Parti libéral-démocrate (PLD) au pouvoir, qui affiche sa détermination à relancer la hausse des prix à la consommation.

"Les pressions sur les prix devraient s'intensifier d'ici à la hausse de la taxe sur la valeur ajoutée prévue l'année prochaine mais l'inflation devrait rester assez sensiblement inférieure à l'objectif de 2% de la BoJ", estime Marcel Thielant, économiste chez Capital Economics.

RÉDUIRE LES TARIFS DU MOBILE POUR DOPER L'INFLATION ?

La BoJ et le gouvernement ont du mal à faire évoluer la mentalité "déflationniste", ancrée depuis des décennies, qui empêche les entreprises de relever leurs prix de peur de perdre des consommateurs très sensibles au coût de la vie.

A cet obstacle structurel s'ajoute la pression que Tokyo veut exercer sur les opérateurs mobiles. Cité par plusieurs médias, le porte-parole du gouvernement, Yoshihide Suga, a déclaré que NTT Docomo, KDDI et SoftBank Group avaient les moyens de réduire de 40% le coût d'utilisation des smartphones.

En obtenant la baisse du coût de ces appareils pour les ménages, le gouvernement espère que les dépenses seront augmentées dans d'autres domaines et que cela aboutira à une hausse généralisée de la consommation.

Mais rien ne garantit cet effet de vases communicants et la baisse des prix de la téléphonie mobile pourrait au contraire faire retomber l'inflation en territoire négatif.

Des estimations officielles comme privées montrent qu'une réduction de 40% du coût de l'utilisation d'un smartphone pourrait amputer le taux d'inflation de 0,96 point de pourcentage.

(Leika Kihara et Kaori Kaneko, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Marc Angrand)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Ingénieur Sûreté de Fonctionnement - Assurance qualité Logiciel (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 26/07/2022 - CDI - La Défense

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS