Japon : après Tsuruga et Ohi, une 3e centrale nucléaire présente un risque de faille active

Les conclusions de l'inspection récente de la centrale nucléaire de Higashidori par l'Autorité de régulation nucléaire japonaise impliqueraient une interdiction de remise en activité du site.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Japon : après Tsuruga et Ohi, une 3e centrale nucléaire présente un risque de faille active

"Après Tsuruga et Ohi, une 3e centrale, Higashidori, a un risque de faille active. (Des) examens à venir pour deux autres (Shiga et Mihama)". Ce tweet de la correspondante de l'AFP au Japon a donné l'alerte sur la situation des centrales nucléaires du pays, un an et demi après l'accident de la centrale de Fukushima Daiichi.

Des experts mandatés par l'Autorité de régulation nucléaire du Japon se sont rendus les 13 et 14 décembre à la centrale nucléaire de Higashidori, dans le nord du pays. Leurs observations sur le terrain semblent montrer des conséquences de mouvements de faille active, a indiqué le représentant de l'autorité, Kunihiko Shimazaki, lors d'une conférence de presse, comme le rapporte l'AFP.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Une annonce qui intervient alors que plusieurs centrales japonaises se trouvent dans des situations délicates. Des examens ont déjà eu lieu pour deux autres centrales : celle d'Oi, dont deux réacteurs sur quatre sont arrêtés, et celle de Tsuruga, dont les deux tranches sont arrêtées.

De plus, le 10 décembre, le président de l'autorité nucléaire japonaise avait déjà confié qu'il serait difficile d'autoriser le redémarrage du réacteur numéro 2 de la centrale de Tsuruga, à l'ouest du pays, à cause du risque de faille active, rapporte toujours l'AFP.

Partager

NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS