Electronique

Japan Display Inc plonge dans le rouge et supprime 4700 emplois

Ridha Loukil , , ,

Publié le

Confronté au ralentissement des ventes de smartphones et au décrochage de son plus grand client Apple, le fabricant japonais d’écrans LCD Japan Display Inc plonge dans le rouge. Il est contraint à un plan de restructuration avec à la clé la suppression de 4700 emplois, 30% de son effectif.

Japan Display Inc plonge dans le rouge et supprime 4700 emplois
Siège social de Japan Display Inc, à Tokyo
© Japan Display Inc

Sharp n’est pas le seul fabricant japonais d’écrans LCD à rencontrer des difficultés. Son compatriote Japan Display Inc commence, lui aussi, à souffrir. A la publication des résultats de son deuxième trimestre fiscal clos le 30 septembre 2016, il est contraint d'engager un plan de restructuration particulièrement dur. A la clé, la suppression de 4736 emplois : 636 au Japon et 4100 à l’international. Soit au total 30% de son effectif de 25 740 personnes au 31 mars 2016.

85% du chiffre d'affaires dans les mobiles

Sur le premier semestre fiscal, le premier fabricant japonais d’écrans LCD de petit et moyen formats voit son chiffre d’affaires s’effondrer de 27% à 371 milliards de yens (l’équivalent de 3,2 milliards d’euros). Résultat : il plonge dans le rouge avec une perte d’exploitation de 2,2 milliards de yens (20 millions d’euros) et une perte nette de 16,7 milliards d’euros (145 millions d’euros), contre des bénéfices respectifs de 10,6 milliards de yens et 0,3 milliards de yens sur le même semestre de l’exercice fiscal précédent.

Comme Sharp, Japan Display Inc pâtit de la dépréciation du yen vis-à-vis du dollars et surtout du ralentissement des ventes de mobiles, qui lui assurent 85% de son chiffre d’affaires. Il subit de plein fouet le décrochage violant de son premier client Apple, qui représente 55% de son revenu. Pour s’adapter à la baisse des commandes et réduire les coûts, il a déjà fermé une unité de fabrication dans son usine d’Higashiura et se prépare en faire de même pour dans l’usine de Mobara. Il prévoit également de réduire ses activités à Taïwan en fermant deux de ses cinq unités d’activité dans l’ile.

2018, année à haut risque

Au-delà de ces mesures de maîtrise des coûts, Japan Display Inc s’engage dans un virage stratégique avec pour priorité une double diversification commerciale et technologique. Pour réduire sa dépendance vis-à-vis des mobiles, il cherche à diversifier ses marchés dans l’automobile où il est déjà présent, mais aussi dans l’avionique, les PC 2-en-1,  les jeux vidéo, le médical, la signalisation, les e-books et autres objets connectés. L’objectif est de ramener le poids des mobiles à 67% en 2018 et 50% en 2021.

Sur le front technologique, Japan Display Inc cherche à aller au-delà des écrans LCD en développant les technologies Oled et papier électronique. Il prévoit d’investir 2 milliards de dollars dans le développement des écrans Oled de façon à en lancer la production de volume en 2018. Mais ce virage s’annonce à haut risque pour l’entreprise japonaise. Apple devrait basculer sur cette technologie pour ses iPhone en 2018. L’avenir de Japan Display Inc dépend si la firme à la pomme le choisit on non comme fournisseur. Dans le papier électronique, le japonais a conclu une alliance stratégique avec le taïwanais E Ink, détenteur d’une technologie d’écrans électrophorétiques développée au MIT, aux Etats-Unis. Le but est de produire des écrans adaptés à des applications comme les liseuses de livres numériques ou les étiquettes de supermarché.

3 principaux fabricants d'écrans LCD au Japon

Créé en avril 2012 sous la bannière du fonds d’investissement stratégique japonais INCJ, Japan Display Inc consolide les activités de Toshiba, Hitachi et Sony dans les écrans LCD de petit et moyen formats. Il fait partie des trois principaux fabricants d’écrans plats au Japon aux cotés de Sharp et Panasonic.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte