Jallais, sous-traitant nantais d'Airbus, en redressement judiciaire

Jallais, un sous-traitant d'Airbus basé à Sainte-Luce-sur-Loire près de Nantes (Loire-Atlantique), a été placé jeudi 6 juin en redressement judiciaire avec une période d'observation de six mois. Malgré un confortable carnet de commandes, le groupe familial présente un compte d'exploitation négatif et un important passif.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Jallais, sous-traitant nantais d'Airbus, en redressement judiciaire

Le savoir-faire de Jallais, équipementier de rang 1 pour Airbus qui lui fournit 70 % de ses revenus, va de la pièce élémentaire aux sous-ensembles complexes pour l’aéronautique et le spatial. L’outillage représente près de 30 % de l’activité assurée par deux filiales, Jallais industries et Dionyx.

Jallais a réalisé un chiffre d'affaires de 21 millions d’euros en 2012, en baisse de 3,6 %, assorti pour le deuxième exercice consécutif d'un excédent brut d'exploitation négatif (- 0,94 million). Le groupe emploie 280 salariés permanents auxquels s'ajoutent une trentaine d'intérimaires.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

La dirigeante, Véronique Jallais, est épaulée depuis fin avril par un manager de transition, Bruno Huerta, du cabinet Trepe implanté à Troyes (Aube). Sa mission : "Remettre à plat l'ensemble de l'information financière qui a conduit à l'acte de gestion que constitue ce redressement judiciaire", souligne le consultant qui regrette toutefois la mise en œuvre tardive d'une telle démarche. "Il aurait fallu l'engager il y a un ou deux ans pour préparer un plan d'apurement." Jallais bénéficiait depuis le début d'année d'un moratoire sur son passif.

Jacques Le Brigand

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS