Jaillance en pleine effervescence

Confrontée à l'obsolescence de son site de production, la cave coopérative de Die (Drôme) qui exploite la marque Jaillance prévoit d'investir massivement dans son outil de production spécialisée dans la vinification et l'embouteillage de clairette. Entre 13 et 14 millions d'euros vont être consacrés à l'extension et à la modernisation du site d'ici 2017.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Jaillance en pleine effervescence

La cave coopérative de Die-Jaillance, numéro 1 du secteur des vins effervescents - hors champagne - entend bien conserver son leadership dans les années à venir. Plus de 60 ans après sa création, elle regroupe 225 producteurs de clairette et réalise un chiffre d'affaires de 33 millions d'euros (2012) avec une centaine de salariés permanents. Pour y parvenir, un vaste et ambitieux plan d'investissement va être lancé afin de moderniser et agrandir le site de production construit à partir des années 50.

Budgétés à hauteur de 13 à 14 millions d'euros, les travaux prévus devraient être réalisés en deux tranches et s'étalonner jusqu’à la fin de l’année 2017.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Dès cet été, une première salve de travaux sera lancée pour donner naissance à un nouveau bâtiment de 5 450 mètres carrés construit selon les principes HQE (haute qualité environnementale). La seconde étape consistera à réaménager les chais et les flux de production. Ces investissements sont destinés à accompagner le développement des ventes, qui ont augmenté de 30 % au cours des 10 dernières années.

Frédéric Rolland

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS