L'Usine Auto

Jaguar Land Rover va supprimer 1 100 emplois intérimaires au Royaume-Uni

, , , ,

Publié le , mis à jour le 16/06/2020 À 07H28

La crise du Covid-19 frappe durement Jaguar Land Rover. Le propriétaire du constructeur automobile haut de gamme a annoncé le 15 juin la suppression de 1 100 emplois intérimaires au Royaume-Uni.

Jaguar Land Rover va supprimer 1 100 emplois intérimaires au Royaume-Uni
Le groupe indien Tata Motors dépend grandement des revenus de Jaguar Land Rover. /Photo prise le 1er juin 2020/REUTERS/Andrew Boyers
© Andrew Boyers

Jaguar Land Rover (JLR) va supprimer environ 1 100 emplois intérimaires au Royaume-Uni, a annoncé lundi 15 juin le groupe indien Tata Motors, propriétaire du constructeur automobile haut de gamme. L'entreprise va s'efforcer de réaliser 1 milliard de livres (1,1 milliard d'euros) d'économies supplémentaires pour faire face à la crise provoquée par le Covid-19.

Préserver la trésorerie du constructeur

Tata Motors s'attend désormais à ce que sa filiale réalise 5 milliards de livres d'économies d'ici mars 2021, a précisé le directeur financier du groupe indien, PB Balaji, ajoutant que, sur cette somme, 3,5 milliards ont déjà été réalisées. Les dépenses d'investissement de Jaguar Land Rover vont en outre être ramenées à 2,5 milliards de livres sur l'exercice en cours, contre plus de 3 milliards lors des années précédentes.

L'objectif de ces mesures est de préserver la trésorerie et d'établir des priorités dans les investissements, a dit PB Balaji à la presse.

Une perte de 471 millions d'euros au premier trimestre

Jaguar Land Rover, dont dépendent en grande partie les revenus de Tata Motors, affiche une perte avant impôts de 422 millions de livres (471 millions d'euros) sur l'exercice clos au 31 mars en raison de l'impact provoqué par la pandémie de Covid-19.

Ralf Speth, qui dirige JLR depuis 2010, quittera ses fonctions à l'expiration de son contrat en septembre.

Avec Reuters (Chandini Monnappa à Bangalore et Aditi Shah à New Delhi ; version française Bertrand Boucey, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte