L'Usine Auto

Jacques Calvet, le redresseur de PSA dans les années 1980 et 1990, est décédé

Simon Chodorge ,

Publié le

Dirigeants Il a régné près de 15 ans sur PSA. Jacques Calvet est mort le 9 avril à l'âge de 88 ans. Patron du constructeur automobile entre 1984 et 1997, le chef d'entreprise reste célèbre pour avoir redressé les comptes du groupe. 

Jacques Calvet, le redresseur de PSA dans les années 1980 et 1990, est décédé
Jacques Calvet, lors d'une assemblée générale du groupe PSA avant sa retraite en 1997. (Photo by PIERRE BOUSSEL / AFP)
© fh

Jacques Calvet, l’ancien patron de PSA, est décédé jeudi 9 avril à l’âge de 88 ans à Dieppe (Seine-Maritime). Dans les années 1980 et 1990, le dirigeant s'est fait connaître pour avoir mené la restructuration du groupe automobile. Incarnation du chef d’entreprise traditionnel, il a piloté PSA de 1984 à 1997 avant d’être succédé par Jean-Martin Folz.

L’actuel président du directoire du groupe, Carlos Tavares, reconnaît en lui un “grand visionnaire” qui a fait de PSA “un constructeur automobile de premier plan”. “Je tiens à saluer la mémoire de ce grand capitaine d’industrie qui nous quitte, doté d’un rare courage et d’une détermination sans faille qui doivent nous inspirer, a réagi Carlos Tavares dans un communiqué. Au regard de la crise que nous traversons, son exemple nous oblige et nous engage à protéger l’entreprise dans l’intérêt de ses salariés, comme il a toujours su le faire.”

Énarque et homme d’État avant de rejoindre le privé

Né en 1931 à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), Jacques Calvet a fait ses études à Sciences Po Paris et à l’ENA (promotion 1955-1957). Sur les bancs de l’École nationale d’administration, il fait la rencontre d’Édouard Balladur (Premier ministre entre 1993 et 1995), Jean Dromer (ancien patron de Louis Vuitton) ou encore Jérôme Monod (ancien dirigeant de la Lyonnaise des eaux), tous membres de la promotion “France-Afrique”.

Avant de devenir dirigeant d’entreprise, Jacques Calvet commence sa carrière à la Cour des comptes, puis au cabinet de Valéry Giscard d’Estaing, alors ministre de l’Économie et des Finances. Il dirige ensuite la banque BNP avant d’être missionné par la famille Peugeot pour redresser le groupe automobile qui frôlait la faillite.

L’ère Calvet, entre redressement et domination

Une longue carrière démarre chez PSA et Jacques Calvet va devenir un patron emblématique du groupe. En 1997, L’Usine Nouvelle dressait le bilan de “l’ère Calvet”, ce président “centralisateur à la mémoire d’éléphant” : accélération des dossiers internationaux, intégration du groupe et fortes prises de position… Célèbre pour son timbre de voix, le chef d’entreprise défend ardemment le diesel ou égratigne le gouvernement socialiste quand ce ne sont pas les concurrents japonais et les institutions européennes. Ce franc-parler va introniser Jacques Calvet dans le petit club des chefs d’entreprises qui ont leur marionnette aux Guignols de l’info. 

Pour ses critiques, cette force de caractère se traduisait aussi par un certain paternalisme, un manque d’innovation et un côté dominateur. À une époque marquée par d’importantes manifestations, PSA multiplie les plans sociaux. En 1989, Jacques Calvet se retrouve également au coeur de la polémique lorsque Le Canard enchaîné dévoile une forte augmentation de sa rémunération. Ces révélations arrivent alors que les usines Peugeot de Mulhouse (Haut-Rhin) et Sochaux (Doubs) sont paralysées par les grèves...

Après son départ du groupe automobile, Jacques Calvet devient administrateur de diverses entreprises : Galeries Lafayette, Groupe André, Société générale… Le dirigeant reste connu comme le “sauveur de PSA”. Un surnom que Carlos Tavares partage désormais avec lui.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte