Jackpot canadien pour l’ébéniste Sigébène

L’entreprise a remporté un contrat d’1,3 million d’euros en relevant un défi architectural.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Jackpot canadien pour l’ébéniste Sigébène

Sigébène a frappé un grand coup. Cette PME de Nogent-le-Roi (Eure-et-Loir), spécialiste des intérieurs haut de gamme en bois, vient de décrocher son plus gros contrat depuis sa création, en 1983. Le plafond commandé, pour la somme vertigineuse de 1,3 million d’euros, est destiné à habiller la maison nouvellement construite d’un riche patron de la téléphonie mobile, dans la région de Toronto, au Canada.

Nulle entreprise sur place ne pouvait accéder à la demande hors-norme du propriétaire : donner aux 800 mètres carrés de plafonds répartis sur trois étages l’apparence de « lamelles de champignons » ! Le coup de pouce d’un marbrier français implanté en Amérique du Nord a suffi à ce que le savoir-faire de la PME eurélienne remonte aux oreilles de l’architecte en charge du projet, Siamak Hariri.

Rompu aux lubies architecturales, le patron de Sigébène, Grégoire Milojevitch, ne refuse jamais les projets qui lui sont soumis. « Au pire, quand ça me paraît vraiment fou, je dis que je vais me renseigner », plaisante ce diplômé de l’Ecole Boulle. Un grain de folie dont il récolte aujourd’hui les fruits : « On s’est démarqué en appréhendant le projet comme une sculpture, là où d’autres l’ont géré comme de la menuiserie », poursuit-il.

Matériau retenu : le frêne. Puis l’alchimie s’est opérée sur le bois successivement déstructuré, dématérialisé et décoloré. La « sculpture » sera livrée en avril. Et bien d’autres projets devraient suivre : des négociations sont en cours avec le cabinet de Jean-Michel Wilmotte, architecte connu pour avoir aménagé la chambre élyséenne de François Mitterrand.

Si la PME de 50 salariés a jusqu’ici conduit de grands projets dans l’ombre, elle cherche aujourd’hui à gagner en notoriété. Un show-room, appelé le « 332 », va ouvrir à Paris en janvier prochain. Une manière, pour la « démesure sur mesure » made in Eure-et-Loir, d’avoir pignon sur rue.

Marie Herbet

Sigébène en chiffres :
CA : 5 millions d’euros
35 % du CA réalisé à l’export
50 salariés, moyenne d’âge de 35 ans
Atelier de production de 3 000 m²

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    AVRIL
ARTICLES LES PLUS LUS