J&J revoit ses prévisions à la hausse après un 2e trimestre meilleur que prévu

BANGALORE (Reuters) - Johnson & Johnson a revu jeudi à la hausse sa prévision de bénéfice pour 2020 après un deuxième trimestre meilleur que prévu, au cours duquel le dynamisme de sa division pharmaceutique a compensé l'effondrement de ses ventes d'implants médicaux en raison de la pandémie liée au nouveau coronavirus.
Partager
J&J revoit ses prévisions à la hausse après un 2e trimestre meilleur que prévu
Johnson & Johnson a revu jeudi à la hausse sa prévision de bénéfice pour 2020 après un deuxième trimestre meilleur que prévu, au cours duquel le dynamisme de sa division pharmaceutique a compensé l'effondrement de ses ventes d'implants médicaux en raison de la pandémie liée au nouveau coronavirus. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid

Les ventes d'implants médicaux du groupe américain ont chuté de 33,9% au deuxième trimestre, les hôpitaux et les patients ayant repoussé des interventions non urgentes comme l'installation ou le remplacement de prothèses de hanche ou de genou.

Son importante division pharmaceutique a en revanche connu une croissance de 2,1% avec la forte demande pour le Stelara, utilisé dans le traitement de la maladie de Crohn et du psoriasis en plaques, et pour l'anticancéreux Darzalex.

Le groupe de santé a revu à la hausse sa prévision de bénéfice ajusté pour l'année en cours. Il l'attend désormais entre 7,75 et 7,95 dollars par action (6,78 à 6,96 euros) contre une précédente fourchette de 7,50 à 7,90 dollars.

Le chiffre d'affaires, en baisse de 10,8% à 18,34 milliards de dollars, a cependant dépassé les attentes des analystes qui tablaient sur 17,61 milliards, selon les données IBES de Refinitiv.

Le groupe, qui compte lancer en septembre la dernière phase d'essai de son vaccin expérimental contre le nouveau coronavirus, a réalisé au deuxième trimestre un bénéfice hors exceptionnel de 1,67 dollar par action contre 1,49 dollar attendu par les analystes.

L'action cédait 0,6% à 147,38 dollars vers 14h10 GMT à Wall Street.

(Manas Mishra, version française Kate Entringer, édité par Bertrand Boucey)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 10/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS