J&J et Boston Scientific en procès pour le rachat de Guidant

NEW YORK (Reuters) - Dix ans après s'être opposés pour le rachat du fabricant d'appareils cardiovasculaires Guidant, finalement avalé par Boston Scientific pour 27 milliards de dollars, Johnson & Johnson et son concurrent se retrouvent devant un tribunal de New York à partir de mercredi.

Partager

J&J conteste les conditions dans lesquelles Boston Scientific a pu surenchérir pour finalement mettre la main sur le fabricant d'appareils cardiovasculaires et réclame plus de cinq milliards de dollars (4 milliards d'euros) de dédommagements à son concurrent, une somme énorme eu égard de la capitalisation boursière de celui-ci - 17,8 milliards de dollars.

J&J et Guidant s'étaient entendus en 2004 sur une fusion à 21,5 milliards de dollars. Pour éviter tout risque d'abus de position dominante, l'accord prévoyait que J&J cède certains actifs de Guidant à Abbott Laboratories.

L'accord comportait une clause de "non sollicitation" qui interdisait à Guidant de négocier avec d'autres prétendants.

Avant la finalisation de la fusion, Boston Scientific a soumis une offre non sollicitée de 25 milliards qui prévoyait là aussi des cessions d'actifs à Abbott. J&J a très vite soupçonné Guidant d'avoir fourni des informations sensibles à Abbott sans lesquelles, fait-il valoir, Boston Scientific n'aurait pu monter son offre.

Boston Scientific a finalement acquis Guidant pour 27 milliards de dollars mais, non content d'avoir touché une indemnité de rupture de 705 millions de dollars, J&J a porté plainte contre Guidant pour violation de contrat en 2006.

Le procès, orchestré par le juge de district Richard Sullivan, devrait se prolonger jusqu'en décembre.

J&J tentera de prouver qu'il a perdu beaucoup d'argent dans l'affaire, même si son cours de Bourse a depuis grimpé alors que celui de Boston Scientific a reculé, plombé entre autres par la fusion avec Guidant qui s'est révélée compliquée et a même été qualifiée par le magazine Forbes de "plus gros échec d'une opération de fusion-acquisition depuis AOL/Time Warner."

Boston Scientific entend plaider de son côté que Guidant n'a pas violé ses accords avec J&J en connaissance de cause.

(Joseph Ax, Véronique Tison pour le service français)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

09 - DEPARTEMENT DE L'ARIEGE

Calibrage de l'accotement végétalisé sur la RD1 A

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS