"J'ai visité Vente-privee.com avec Fleur Pellerin"

,

Publié le

La ministre déléguée à l’Economie numérique a rendu visite à Vente-privee.com. Le prétexte ? Le lancement des ventes de Noel. Le symbole ? Un français, plutôt que le nouvel entrepôt de l'Américain Amazon. L'Usine Nouvelle y était.

J'ai visité Vente-privee.com avec Fleur Pellerin © Vente Privée

Comme un symbole. A l’heure où l’américain Amazon annonce un 4e entrepôt en France, dans le Nord Pas-de-Calais, Fleur Pellerin, ministre déléguée aux PME, à l'innovation et à l'économie numérique, a choisi de rendre visite à Français Vente-Privee.com à la Plaine-Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Jacques-Antoine Granjon, PDG fondateur, a guidé la ministre dans les coulisses du site de ventes en ligne de produits déstockés. Ni l’un ni l’autre n’ont critiqué l'expansionnisme du géant américain, loin de là. Mais tout au long de la visite, le fondateur de Vente-Privee a rappelé qu’il ne soustraite rien. Logistique, service client, création, site web... Tout est made in France.

 

La ministre a pu juger sur pièce. Sur le site, pas d’entrepôt, mais le siège de l’entreprise et surtout les bureaux où se concoctent les mises en ligne des produits sur le site. "Nous sommes presque devenus un media, raconte Jacques Antoine Granjon. Et nous valorisons les marques de nos clients, alors même qu’elles ne nous confient que des invendus !"

"Vente-Privee.com ne soustraite rien"

Dans les couloirs, des cartons, des portants, des chariots remplis d’échantillons de vêtements, sacs et autres chaussures, …. Mais surtout, sur un premier grand plateau de bureaux, une soixantaine de chefs de projet -principalement des femmes- installés devant des écrans. Elles ont, chacune, la charge complète de la mise en ligne des produits. Un autre plateau, encore plus grand, regroupe une centaine de spécialistes de l’image, de la mise en page, de l’animation... Et puis, plusieurs studios photos. Lors de la visite de la ministre, un mannequin posait pour une vente Nike. Mais l’entreprise crée aussi des musiques originales pour accompagner les présentations de ses clients, et a donc là-aussi son studio. Sans compter un studio tv…

"Le e-commerce n’est plus un secteur, mais un accélérateur de croissance pour tous les secteurs, qui crée des emplois," résume Jacques-Antoine Granjon. Depuis mars 2011, il a même créé une filiale Digital Factory, sorte de SSII du e-commerce qui prend en charge toute la chaine pour une marque : depuis la mise ne ligne des produits, la gestion du site de e-commerce, jusqu’à la logistique et la livraison.

VentePrivee.com en chiffres
Période de Noël : 100 000 commandes par jour (contre 60 000 habituellement)
chiffre d'affaires 2012 : entre 1.2 et 1.3 milliard d’euros
2 000 marques
150 nouvelles marques par an
Environ 10 opérations de vente par jour
1 600 personnes dont 900 à la Plaine-Saint-Denis
2,5 millions de visiteurs unique par jour
7 5000 produits expédiés par jour

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte