Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

J’ai des colocs au bureau

Christophe Bys

Publié le

La PME Oodrive abrite en son sein quatre jeunes pousses. Un moyen d’amortir ses locaux et de créer un climat propice à l’émulation.

J’ai des colocs au bureau
À l’image de Google, Oodrive sous-loue ses bureaux pour favoriser la création d’entreprise.
© Pascal guittet

Ce qui est possible dans la baie de San Francisco chez Google, l’est aussi au bord de la Seine dans une PME de 200?personnes. Telle était la conviction de Stanislas?de Rémur, le PDG d’Oodrive, une entreprise spécialisée dans le stockage de fichiers sur le cloud. Il a profité d’un déménagement dans des locaux plus vastes en 2011 pour accueillir en son sein quatre jeunes pousses : Netconstat, Matière grise, "?Elles et Le Jour porte conseil. C’est aussi pour lui une?façon de renvoyer l’ascenseur. À ses débuts, en septembre?2000, il avait dû retourner vivre chez ses parents. " C’était la seule solution pour continuer. On n’avait pas levé assez d’argent, le cash avait vite brûlé ", se souvient-il.

Un gain intellectuel avant tout%%HORSTEXTE:18%%

Pour éviter que les créateurs d’entreprises ne se transforment en Tanguy, Stanislas?de Rémur leur sous-loue pour deux?ans maximum un?espace équipé (meubles, accès à internet et au téléphone, possibilité d’utiliser les espaces). Ses colocataires, il les a trouvés en mobilisant son réseau et les dossiers n’ont pas tardé à arriver. Côté argent, le loyer est attractif, soit un peu moins de 1 000?euros pour 60?mètres carrés pouvant accueillir quatre?personnes. Pourtant, la motivation financière n’a pas été au cœur de sa démarche, la partie sous-louée représentant une?infime partie des locaux de l’entreprise. Le PDG évoque plutôt son envie de créer un?écosystème, favorable aux salariés : " Nos collaborateurs voient ainsi les avantages et les inconvénients de créer une?entreprise. Ils rencontrent d’autres personnes et peuvent s’enrichir intellectuellement. "

D’autres avantages sont apparus. Matière grise, l’une?des start-up hébergées, est un cabinet de chasseurs de têtes spécialisé dans les profils IT. Résultat : quand Oodrive recherche des profils rares, la DRH descend deux étages pour rencontrer le pro du recrutement. Matière grise a ainsi procédé à cinq embauches pour l’entreprise depuis son arrivée.

Des règles partagées

Pour que les relations soient de bonne qualité, quelques règles ont été édictées. Les visiteurs des start-up doivent passer par l’accueil général d’Oodrive au quatrième étage, avant de pouvoir les rejoindre au deuxième. De même, si le lumineux espace de la cafétéria peut être utilisé par les sociétés hébergées, il leur a été demandé de libérer l’espace à l’heure des repas. Comme dans une colocation classique, il s’agit avant tout de règles pour bien vivre ensemble.

Les hôtes se satisfont fort bien de ces contraintes. Philosophe, Maryline?Mougin, cofondatrice de 3?Elles, qui développe des applis éducatives estampillées Montessori, résume l’intérêt de la formule : " Échapper à la solitude, l’ennemie de l’entrepreneur. » La solution proposée lui permet également de se concentrer sur son cœur de métier de créatrice d’entreprises. " Je n’ai plus à passer des heures avec un service client pour un problème internet quand j’ai d’autres choses plus importantes à faire " témoigne-t-elle. Guillaume?Lacoste, le président de Matière grise, apprécie lui aussi cette solution. Le fait d’être dans un?bureau vitré, où l’isolation phonique n’est pas toujours optimale, ne pose pas de problèmes au recruteur, amateur de confidentialité. Les salles de réunion d’Oodrive sont là pour ça.

Enfin, la pépinière est un lieu d’échanges favorables au business. Des liens se nouent entre les uns et les autres. " On partage les coups durs, mais aussi les bonnes nouvelles, confie Guillaume?Lacoste. Et l’on se transmet des informations sur la meilleure banque ou le bon avocat. " Comme dans toutes les colocations, rien ne vaut un petit rituel pour resserrer les liens. Une fois par mois, le vendredi après-midi, un service d’Oodrive organise un pot, auquel les colocs sont conviés. Ils ont déjà rendu l’invitation.?

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle