Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Iveco Bus dit merci Macron

, ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Le seul constructeur de bus à produire en France se réjouit de la future libéralisation du transport par autocar. La loi Macron ouvre un potentiel énorme aux industriels et opérateurs du secteur.

Iveco Bus dit merci Macron
L’usine ardéchoise d’Iveco Bus pourrait produire une cinquantaine d’autocars supplémentaires par an grâce à la libéralisation des transports interrégionaux en France.
© crédit photo

Impossible d’apercevoir les Alpes depuis le nord de l’Ardèche. Un ciel bouché surplombe l’usine d’Iveco Bus à Annonay. L’architecture disparate du site trahit sa longue histoire. Celle-ci débute avec les premiers ateliers bâtis par l’ardéchois Joseph Besset. En 1927, ce pionnier carrosse des autocars sur des châssis-moteurs de camions. En 1938, il produit le premier autocar européen à structure autoportante avec moteur à l’arrière situé en porte-à-faux, baptisé Isobloc. Les Établissements Besset, devenus successivement Floirat, Saca, Saviem, Renault Véhicules Industriels, Irisbus-Iveco, et, depuis 2013, Iveco Bus, s’apprêtent à ouvrir un nouveau chapitre avec la libéralisation du transport de voyageurs par autocar, entérinée par la loi Macron, en cours de discussion au Sénat.

Une loi qui réjouit les industriels de la filière. "Elle devrait permettre, dès 2016, de produire une cinquantaine d’autocars de tourisme supplémentaires à Annonay", prévoit Philippe Grand, le[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle