Itron étoffe ses capacités de production et de recherche à Mâcon

Le fabricant bourguignon de compteurs d’eau mécaniques et de systèmes de relève à distance de la consommation injecte près de 3,7 millions pour accroître ses capacités et renforcer sa R&D.

Partager

Itron étoffe ses capacités de production et de recherche à Mâcon
Site Itron de Mâcon spécialisé dans la production de compteurs d’eau haut de gamme et de systèmes associés

Le site mâconnais de la société Itron (325 personnes) en Saône-et-Loire, spécialisé dans la production de compteurs d’eau haut de gamme et de systèmes associés, envisage son avenir avec sérénité. Il bénéficie pour 2012 d’un programme d’investissement qui frise les 3,7 millions d’euros.

L’essentiel de cette enveloppe, soit plus de 2,2 millions d’euros porte sur l’extension des capacités de production et l’amélioration des process : automatisation et lean manufacturing.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"Nous prévoyons de sortir jusqu’à 2,2 millions d’unités cette année et un million de modules électroniques (+ 25 %) qui permettent la relève à distance ou télé-relève", indique Laurent Sanchez, le directeur.

Connue sous le nom de Schlumberger, puis d’Actaris, avant le rachat, courant 2007, de cette société par l’Américain Itron, numéro un mondial des systèmes de comptage (électricité, gaz, eau et énergie thermique), l’unité muscle par ailleurs ses effectifs. Quatorze salariés ont déjà rejoint la production et une dizaine d’ingénieurs et techniciens vont venir muscler ses services de recherche et développement.

Car Mâcon, centre mondial d’ingénierie dans le domaine de l’eau pour tout le groupe, renforce en permanence son outil R&D. Il bénéficie sur année de 446 000 euros, auxquels se rajoutent 564 000 euros pour finaliser le lancement d’un nouveau modèle de compteur à ultrasons.

Investissement sur le site de Reims

"Nous commercialisons nos produits en direct auprès des collectivités locales et des opérateurs de l’eau", précise Laurent Sanchez. Les exportations atteignent 55 % de l’activité, avec pour principaux débouchés les marchés, britannique, néerlandais et espagnol.
Mais le fabricant vend aussi dans le monde entier, comme actuellement ce lot de 15 000 unités pour le Territoire Palestinien et, livre des modèles en kit qui sont ensuite assemblées dans d’autres usines dans le monde.

Itron France (302 millions d’euros de chiffre d’affaires) emploie plus de 1 000 personnes répartis dans 6 usines, 5 centres de R&D et 3 bureaux administratifs et commerciaux.

Son unité de Reims (Marne), spécialisée dans les compteurs de gaz résidentiels depuis 1954, prévoit de doubler cette année ses capacités de fabrication, avec la mise en service d’une seconde ligne. Coût de l’opération : 2,5 millions d’euros.

DIDIER HUGUE

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS