Iter sort de terre

Le calendrier d'Iter est décalé à 2020 pour le premier plasma, mais les chantiers continuent à Saint-Paul-lez-Durance (Bouches-du-Rhône). Spie Batignolles TCPI a déjà livré le bâtiment qui servira à l'assemblage des aimants supraconducteurs poloïdaux du réacteur. L'édifice, le premier à s'élever sur la plate-forme de 42 hectares qui accueillera le « tokamak » expérimental de fusion nucléaire, abrite un pont roulant d'une capacité de levage de 100 tonnes. « Il a été réalisé avec la société NFM pour manipuler ces bobines de 26 mètres de diamètre en vue de leur intégration dans la machine, explique Philippe Martin, le directeur du projet PF coils building. Sa conception technique servira de référence sur d'autres marchés. »

Partager

[...]

Cet article est réservé aux abonnés

ABONNEZ-VOUS

POUR LIRE LA SUITE

Et accédez à tous les contenus et services de l' édition abonné, soutenez un journalisme d'expertise !

Demain se fabrique aujourd’hui !

A travers nos dossiers, nos chroniques, enquêtes, cas pratiques, ... notre rédaction de spécialistes vous livre des partages d’expérience et témoignages, et vous guide grâce à ses décryptages et ses sélections des meilleures pratiques :

  • Innovations
  • Relocalisations / Made in France
  • Transitions écologique et énergétique
  • Transformation numérique

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS
SOUTENEZ UN JOURNALISME D'EXPERTISE ET REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ DE L’USINE NOUVELLE!
visuel hors abonnement

Abonnez-vous et :

  • Recevez le magazine en version papier ou numérique
  • Accédez à tous les contenus et services du site
  • Inscrivez-vous aux newsletters de votre choix
  • Participez aux webinars animés par la rédaction
visuel hors abonnement