Israël: Une "Marche des drapeaux" à haut risque prévue mardi

par Rami Ayyub

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Israël: Une
Des mouvements israéliens d'extrême droite se préparent à défiler mardi à Jérusalem-Est, une manifestation qui fait craindre une reprise des affrontements entre Israël et le Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza. /Photo prise le 10 mai 2021/REUTERS/Nir Elias

JERUSALEM (Reuters) - Des mouvements israéliens d'extrême droite se préparent à défiler mardi à Jérusalem-Est, une manifestation qui fait craindre une reprise des affrontements entre Israël et le Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza.

Dénonçant une "provocation", plusieurs factions palestiniennes ont appelé à une "journée de la colère" à Gaza et en Cisjordanie occupée. Le Hamas a évoqué de son côté un risque de reprise des hostilités si la procession a lieu.

"Nous mettons en garde contre les répercussions dangereuses qui pourraient résulter de l'intention de la puissance occupante d'autoriser des colons israéliens extrémistes à organiser la Marche des drapeaux dans Jérusalem occupée demain", a déclaré le Premier ministre palestinien, Mohammed Shtayyeh, sur Twitter.

Le défilé, qui doit débuter à 18h30 locales (15h30 GMT), est le premier défi lancé au tout nouveau Premier ministre israélien, Naftali Bennett, qui a mis fin dimanche à 12 ans de pouvoir de Benjamin Netanyahu.

C'est le ministre de la Sécurité intérieure du gouvernement Bennett qui a autorisé le défilé lundi.

Le 10 mai, une première tentative de "Marche des drapeaux" avait été annulée après une modification du parcours décidée par le gouvernement afin que le cortège évite le quartier musulman. Mais les tensions à Jérusalem avaient conduit le Hamas à tirer des roquettes en direction de l'Etat hébreu, donnant le coup d'envoi de 11 jours de conflit.

Des responsables de l'extrême droite israélienne avaient alors reproché au gouvernement d'avoir cédé au Hamas en modifiant le parcours du défilé.

Le parcours de la marche de mardi n'a pas encore été annoncé mais plusieurs médias ont rapporté que la police autoriserait les participants à se rassembler devant la porte de Damas sans les laisser accéder au quartier musulman, dont la population est presque exclusivement palestinienne.

Des manifestations de Palestiniens sont parallèlement prévues à 18h00 (15h00 GMT) dans la bande de Gaza tandis que le Hamas et le Fatah, le parti du président palestinien Mahmoud Abbas, ont appelé les Palestiniens de Jérusalem à se rassembler dans la vieille ville.

L'armée israélienne a pris des dispositions en cas de possible escalade de la violence à Gaza, ont également rapporté des médias.

(Version française Marc Angrand, édité par Jean Terzian)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS