Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Isabelle Kocher dote Engie d’une Digital Factory pour accélérer la transformation numérique

Ludovic Dupin ,

Publié le

A partir du 1 er juillet, Engie sera équipé d’une plate-forme de 100 experts dédiés uniquement au numérique. La première mission sera d’accompagner l’évolution des métiers du groupe mais aussi d’offrir de nouveaux services aux clients.

Isabelle Kocher dote Engie d’une Digital Factory pour accélérer la transformation numérique
isabelle Kocher ENGIE
© Guittet Pascal

Décidément, Isabelle Kocher, la directrice générale, imprime sa marque et son style sur le groupe Engie. Jeudi 23 juin, c’est dans le très branché Openmind Kfé dans le 8e arrondissement que le premier énergéticien mondial a annoncé la création de sa digital Factory, une plate-forme transversale qui doit accompagner la transformation numérique de toutes les entités opérationnelles.

"Elle doit permettre de donner l’ampleur aux initiatives numériques du groupe", explique la grande patronne qui a donné à l’entreprise deux axes majeurs de développement : les énergies renouvelables et les technologies digitales. "Ne pas se donner les moyens  de participer à cette nouvelle intelligence serait une bêtise", sourit-elle encore.

Concrètement, la Digital Factory sera une "fabrique de logiciels qu’Engie construit et finance en nom propre", explique Yves le Gélard, chef digital officer et directeur général adjoint d’Engie. Elle doit permettre le développement de nouveaux outils numériques à destinations des équipes opérationnelles et des clients industriels ou particuliers.

1,5 milliard d'euros d'investissements

Cette plate-forme doit réunir une centaine d’experts, environ la moitié venant de chez Engie, l’autre moitié de partenaires. L’énergéticien a déjà signé trois partenariats pour sa Digital Factory avec le spécialiste du design Fjord et avec deux entreprises américaines C3 IoT (spécialiste de l’internet des objets) et Kony (expert de solutions cloud).

La Digital Factory va axer son travail sur cinq grands thèmes : le big data (utilisé dans le cadre de la maintenance prédictive), la mobilité, l’Internet des objets, les systèmes informatiques ouverts et la cybersécurité. "L’ambition est de développer des logiciels de premier plan dans ces cinq domaines pour accompagner la transformation numérique d’Engie", promet  Yves le Gélard.

Dans le cadre de sa transformation au sens large, Engie a engagé sur la période 2016-2018 un vaste plan d’investissement de 22 milliards d’euros d’investissements, dont 1,5 milliard d’euros sera dédié aux technologies digitales.  

Ludovic Dupin

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle