Irlande du Nord: Londres et Bruxelles déplorent l'absence de progrès

LONDRES (Reuters) - La Commission européenne et le gouvernement britannique ont déploré l'absence de progrès dans leurs négociations commerciales sur l'Irlande du Nord mercredi à l'issue de nouvelles discussions entre les deux parties.
Irlande du Nord: Londres et Bruxelles déplorent l'absence de progrès
Le vice-président de la Commission européenne, Maros Sefcovic, arrive à Londres. La Grande-Bretagne dira à l'Union européenne mercredi qu'il ne reste plus beaucoup de temps pour trouver des solutions visant à faciliter les échanges commerciaux avec l'Irlande du Nord après la sortie de l'Union européenne, affirmant que toute nouvelle action en justice de la part de l'Union ne "faciliterait pas la vie" des habitants de la province. /Photo prise le 8 juin 2021/REUTERS/Henry Nicholls

Maros Sefcovic, vice-président de la Commission européenne chargé de veiller au respect de l'accord post-Brexit, a souligné à l'issue d'un entretien à Londres avec le ministre britannique chargé du dossier, David Frost, que l'exécutif européen commençait à perdre patience et envisageait d'accélérer les préparatifs d'un recours judiciaire contre les Britanniques, qui pourrait aboutir à l'instauration de taxes ou de quotas.

Il a également mis en garde contre toute décision unilatérale des Britanniques dans cet épineux dossier nord-irlandais, en prévenant que l'UE réagirait rapidement.

Londres a déjà prolongé jusqu'à fin juin un moratoire sur la mise en oeuvre de contrôles de certains produits entre l'Irlande du Nord et la Grande-Bretagne prévue par le protocole négocié dans le cadre de la sortie du Royaume-Uni de l'UE.

"Si le Royaume-Uni venait à prendre de nouvelles mesures unilatérales dans les semaines à venir, l'UE (...) réagirait rapidement, fermement et résolument pour s'assurer que le Royaume-Uni se conforme à ses engagements internationaux", a déclaré Maros Sefcovic.

De son côté, le gouvernement britannique s'est dit préoccupé dans un communiqué quant à l'absence de progrès significatifs sur de nombreux points.

"Le Royaume-Uni est inquiet qu'aucun progrès substantiel n'ait encore été fait dans de nombreux domaines", a-t-il dit, mentionnant les échanges de produits alimentaires, les voyages des animaux domestiques ou les quotas d'acier.

"De nouvelles discussions sont nécessaires en urgence pour faire de réels progrès, en particulier pour éviter les ruptures d'approvisionnement de fournitures essentielles comme les médicaments", a-t-il ajouté.

Depuis le retrait effectif du Royaume-Uni de l'Union européenne en janvier 2020, les relations avec les Vingt-Sept se sont détériorées, chaque camp accusant l'autre de mauvaise foi dans l'application du protocole nord-irlandais.

Cet accord prévoit des contrôles sur certaines marchandises transitant entre la Grande-Bretagne et l'Irlande du Nord afin d'éviter le rétablissement d'une frontière physique entre la province britannique et la République d'Irlande.

Londres invoque le risque de pénuries dans les supermarchés nord-irlandais et de tensions avec les unionistes pour justifier le moratoire sur les contrôles.

"Si Bruxelles est sourd aux problèmes, notre gouvernement devra agir unilatéralement pour protéger l'Irlande du Nord", a déclaré le chef du Parti unioniste démocrate (DUP), Edwin Poots, dans un communiqué, appelant à la suppression du protocole nord-irlandais.

(William James et Alistair Smout à Londres, Philip Blenkinsop, Marine Strauss et Jan Strupczewski à Bruxelles ; version française Myriam Rivet, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

TOLIER FORMEUR P3 H/F

- 21/09/2022 - CDI - PONTOISE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

27 - MON LOGEMENT 27

Entretien ménager et service d'ordures ménagères

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS