Irlande du Nord: Démission officielle de la première ministre Foster

par Amanda Ferguson

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Irlande du Nord: Démission officielle de la première ministre Foster
Les principaux partis d'Irlande du Nord ont sept jours pour se mettre d'accord sur un gouvernement après qu'Arlene Foster, du Parti unioniste démocrate (DUP), a officiellement signifié à l'assemblée sa démission du poste de Premier ministre de la province semi-autonome britannique. /Photo prise le 20 mai 2021/REUTERS/Henry Nicholls

BELFAST (Reuters) - Les principaux partis d'Irlande du Nord ont sept jours pour se mettre d'accord sur un gouvernement après qu'Arlene Foster, du Parti unioniste démocrate (DUP), a officiellement signifié à l'assemblée sa démission du poste de Premier ministre de la province semi-autonome britannique.

Arlene Foster, critiquée pour sa gestion de l'après-Brexit, avait annoncé le 28 avril sa démission, à la suite de heurts liés aux répercussions sur la sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne, en particulier le Protocole nord-irlandais qui a instauré des barrières commerciales entre l’Irlande du Nord et le reste du Royaume-Uni.

Le DUP devrait nommer Paul Givan pour diriger le gouvernement, mais si le Sinn Fein, le parti républicain avec lequel le DUP dirige la province, refuse de nommer un vice-Premier ministre, l'exécutif ne pourra pas fonctionner et des élections anticipées pourraient s'ensuivre.

Le Sinn Fein réclame à son partenaire qu'il fasse avancer un projet de loi sur la place de la langue irlandaise dans la province britannique. Or, Paul Givan, quand il était ministre du Commerce, avait réduit les financements dédiés à la langue irlandaise, provoquant, selon le Sinn Fein, l’effondrement il y a quatre ans d’un précédent gouvernement d’union.

Le nouveau chef du DUP, Edwin Poots, a déclaré lundi à BBC Radio Ulster qu'il était "engagé dans tous les aspects du NDNA", mais que la disposition sur la langue irlandaise ne pouvait pas être une condition préalable à la sélection d'un Premier ministre.

(Rédigé par Graham Fahy, version française Hayat Gazzane)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS