Irlande du Nord/Bloody Sunday: Le seul soldat britannique inculpé de meurtre ne sera pas jugé

DUBLIN (Reuters) - Le seul soldat britannique inculpé de meurtre pour son implication dans la répression mortelle dite du Bloody Sunday, au cours de laquelle 13 manifestants catholiques nord-irlandais non armés ont été tués en 1972 par des parachutistes, ne sera pas jugé, ont déclaré vendredi les avocats des familles des victimes.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Irlande du Nord/Bloody Sunday: Le seul soldat britannique inculpé de meurtre ne sera pas jugé
Le seul soldat britannique inculpé de meurtre pour son implication dans la répression mortelle dite du Bloody Sunday, au cours de laquelle 13 manifestants catholiques nord-irlandais non armés ont été tués en 1972 par des parachutistes, ne sera pas jugé, ont déclaré vendredi les avocats des familles des victimes. /Photo d'archives/REUTERS/Clodagh Kilcoyne

Des soldats du régiment d'élite des parachutistes avaient ouvert le feu sur un défilé non autorisé dans un quartier nationaliste irlandais, lors de l'un des incidents les plus notoires des "troubles" qui ont marqué l'Irlande du Nord. Ils ont tué 13 personnes et en ont blessé 14 autres, dont l'une est décédée plus tard.

Un soldat a été inculpé en 2019 pour les meurtres de deux hommes et les tentatives de meurtre de cinq autres. Les avocats des familles ont déclaré que les procureurs leur ont fait part de leur décision d'abandonner l'affaire vendredi.

(Reportage Ian Graham, rédigé par Padraic Halpin à Dublin, version française Hayat Gazzane)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS