Ipsen prêt à dépenser 1,15 milliard d'euros pour racheter le Canadien Clementia

Ipsen a annoncé le 25 février le rachat du laboratoire canadien Clementia Pharmaceuticals. Le troisième groupe pharmaceutique français est prêt à acquérir l'ensemble des actions pour un montant allant jusqu'à 1,15 milliard d'euros (1,31 milliard de dollars américains). En acquérant la molécule en phase avancée palovarotène, Ipsen veut renforcer son portefeuille dans les maladies rares.

Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Ipsen prêt à dépenser 1,15 milliard d'euros pour racheter le Canadien Clementia
Centre de développement d'Ipsen à Dreux (Eure-et-Loir).

Lundi 25 février, Ipsen a annoncé le rachat du laboratoire canadien Clementia Pharmaceuticals. Le troisième groupe pharmaceutique français va acquérir la totalité des actions de l’entreprise pour un montant pouvant aller jusqu’à 1,31 milliard de dollars américains, soit 1,15 milliard d’euros. Le groupe français souhaite ainsi renforcer ses offres dans les maladies rares.

Basé à Montréal (Canada), Clementia comptait 24 salariés au 31 décembre 2017 selon le Nasdaq. Au même moment, il disposait d’une trésorerie de 141,2 millions de dollars.

Acquisition de la molécule en phase avancée palovarotène

L’acquisition comporte le palovarotène, une molécule en phase avancée de Clementia. Celle-ci représente une “avancée thérapeutique majeure pour une maladie osseuse ultra-rare avec une approbation prévue en 2020”, décrit dans un communiqué le groupe français.

Le palovarotène pourrait ainsi servir aux traitement des personnes atteintes de fibrodysplasie ossifiante progressive (FOP) et d’ostéochondromes multiples (OM), “deux maladies osseuses bien identifiées, classées respectivement en catégorie ultra-rare ou rare, extrêmement invalidantes et sans option thérapeutique disponible”, ajoute Ipsen.

Une assemblée extraordinaire en avril

La transaction doit être soumise au vote des actionnaires d’Ipsen lors d’une assemblée extraordinaire prévue le 9 avril. Elle sera intégralement financée par la trésorerie et les facilités de crédit existantes de l’entreprise. Celle-ci prévoit donc une augmentation “significative du niveau de dette nette du groupe” et “un impact dilutif limité” sur la marge opérationnelle en 2019 et 2020, “dû aux coûts des essais cliniques en cours et à la préparation du lancement commercial du palovarotène”, justifie Ipsen.

Spécialiste de l’oncologie, des neurosciences et des maladies rares, le groupe biopharmaceutique Ipsen a enregistré un chiffre d’affaires de 2,2 milliards d’euros en 2018. Il compte 5700 collaborateurs à travers le monde.

0 Commentaire

Ipsen prêt à dépenser 1,15 milliard d'euros pour racheter le Canadien Clementia

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

François Alu, danseur... et coach en entreprise

François Alu, danseur... et coach en entreprise

Dans le nouveau podcast Inspiration, François Alu, premier danseur de ballet de l'Opéra de Paris répond aux questions de Christophe Bys. Une interview réalisée à l'occasion...

Écouter cet épisode

L'innovation selon le patron de Valeo

L'innovation selon le patron de Valeo

Jacques Aschenbroich, le PDG de Valeo, était présent aux Assises de l'Industrie organisées par L'Usine Nouvelle. Le dirigeant du groupe français, spécialiste des systèmes...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Industrie pharmaceutique

VALVES SOUDABLES

OPS PLASTIQUE

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 30/11/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS