iPhone, MacBook... Apple révèle si ses appareils sont facilement réparables

Suite à l'entrée en application de la loi anti-gaspillage en vigueur depuis 1er janvier 2021, Apple a publié fin février les indices de réparabilité de ses appareils. Les iPhone et les MacBook ont encore une marge d'amélioration avant d'être exemplaires.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

iPhone, MacBook... Apple révèle si ses appareils sont facilement réparables
Les Iphone et les MacBook d'Apple disposent désormais d'une note de réparabilité.

6/10, 4/10, 5/10… les notes de réparabilité des iPhone d’Apple ne volent pas bien haut lorsqu’elles parviennent à franchir la moyenne. La marque à la pomme a enfin dévoilé ses fameuses notes de réparabilité, exigées par la loi anti-gaspillage. Entrée en vigueur le 1er janvier 2021, cette mesure impose aux entreprises d’informer les consommateurs sur le degré de réparabilité des produits.

Cinq critères de réparabilité

Pour l’heure, Apple a réalisé une évaluation de réparabilité seulement sur ses iPhone et MacBook. Ces notes sont disponibles sur son site internet* et figurent également dans l’Apple Store. L’entreprise a procédé elle-même à l’évaluation de ses appareils, selon cinq critères notés sur vingt : la documentation technique, la démontabilité, la disponibilité des pièces détachées, le prix des pièces détachées et les critères spécifiques au produit.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

(Ci-dessus, la fiche d'évaluation de l'iPhone 12.)

Faible démontabilité des appareils Apple

Au total, sur les 16 notes de réparabilité de ses différents iPhone, seulement 9 sont au-dessus de la moyenne. La plus haute note s’établit à 6,7 pour l’iPhone 7 et la plus mauvaise à 4,5 pour l’iPhone Pro Max. Du côté des MacBook, les résultats se situent entre 5,6 et 7.

A LIRE AUSSI

Ce sont en particulier les sous-critères de la démontabilité et du prix pièces détachées qui font chuter la note des appareils d’Apple. La note de la démontabilité se situe généralement à moins de 5/20. Sur une vue d'ensemble, les séries d'iPhone 11 et des iPhone X, XR, XS sont particulièrement difficiles à réparer.

En aout 2019, Apple avait lâché du lest sur sa politique d’économie circulaire en autorisant les ateliers indépendants à se fournir en pièces officielles pour faciliter la réparation des iPhone.

D’autres acteurs de la notation sur la réparabilité

Bien avant l’application de cette nouvelle législation, des sites spécialisés procédaient déjà à l’évaluation de la réparabilité de certains appareils. C’est le cas par exemple de iFixit, une plate-forme américaine en ligne de tutoriels de réparation. Si ce site se montre plus clément qu'Apple lui-même sur la notation des iPhone, il est beaucoup plus sévère concernant les MacBook. La réparabilité du MacBook Pro 13 pouces est par exemple notée à 1/10.

De son côté, l’association Halte à l’obsolescence programmée félicite l’arrivée d’un indicateur de réparabilité mais souligne certaines faiblesses comme des sous-critères faciles à remplir. « Pour les smartphones, il suffit d’indiquer la nature des mises à jour pour gagner 1 point sur 10 sur la note totale, explique-t-elle sur son site. [...] Les grilles de calcul de l’indice mériteraient donc d’être régulièrement mises à jour pour en relever l’ambition. »

La loi contre le gaspillage prévoit cependant encore une autre échéance. En 2024, l’indice évoluera pour intégrer la durabilité. Il renseignera ainsi non seulement sur la réparabilité du produit mais également sur sa fiabilité et sa robustesse.

* support.apple.com/fr-fr/circular-economy-repairability-indices

Roman Epitropakis

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS