iPad 3 : Apple restera-t-il indétrônable ?

L'iPad 3 a été présenté hier soir, mercredi 7 mars, par Apple dans un contexte sans précédents. Il s'agit bien d'un iPad HD équipé de 4G. Les parts de marché de la firme à la pomme s'affaiblissent peu à peu face à la concurrence grandissante des tablettes Android. Selon les analystes, Apple a cependant encore de grandes chances de rester leader sur ce marché dont il fut le précurseur.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

iPad 3 : Apple restera-t-il indétrônable ?

Après des mois de rumeurs, Apple est donc entré dans la troisième ère de sa tablette iPad. Les deux premières machines, lancées respectivement en 2010 et 2011, ont hissé la firme à la pomme au sommet d'un nouveau marché, qu'elle a largement contribué à créer.

Mais le contexte est aujourd'hui différent. La concurrence des tablettes Android est désormais réelle et ne s'affaiblit pas. Ces tablettes étaient d'ailleurs les grandes stars du dernier salon Mobile World Congress 2012 de Barcelonne, avec des nouveaux produits présentés par Asus, Samsung, Motorola, Viewsonic, HTC ou Huawei.

Conséquence inévitable de cette nouvelle concurrence : le leadership d'Apple s'amenuise. Selon les derniers chiffres de Gartner, les parts de marché dans le monde sont aujourd'hui de 68%. En 2010, Apple accaparait 83% du segment des tablettes. Android représente aujourd'hui un peu moins de 20% du secteur, avec une progression constante. En 2010, il s'est ainsi vendu 2,5 millions de tablettes Android, puis 11 millions en 2011 et Gartner table sur 22 millions pour 2012.

Mais même si ses parts de marché reculent, Apple garde cependant une belle longueur d'avance sur ses concurrents, au niveau des volumes de ventes. En 2010 : 14 millions d'iPad on été vendus, puis 47 millions en 2011 et 69 millions devraient être écoulés en 2012.

"La concurrence est effectivement grandissante mais je ne vois pas beaucoup de faiblesses du côté d'Apple qui va encore continuer à dominer le marché des tablettes qu'il a largement contribué à créer", commente pour L'Usine Nouvelle Carolina Milanesi, analyste au Gartner en charge d'Apple pour l'Europe.

Même s'il restera leader, les parts de marché d'Apple descendront à 50% à l'horizon 2014 et 40% en 2016, prédit Gartner. Outre Google Android, Apple devra faire face en 2012, et surtout en 2013, à l'arrivée de Windows 8. Cette nouvelle mouture de l'OS marquera l'offensive de Microsoft sur le marché des tablettes, dont il est aujourd'hui le grand absent.

Innovations et marketing

"Les principales forces d'Apple résident dans l'ergonomie et le design de la machine, ainsi que la renommée de la marque", poursuit Carolina Milanesi. Un point de vue partagé par le cabinet Polyconseil, spécialisé en stratégie télécoms et médias. "Les quatre piliers d’Apple, concernant l’iPad, sont le design, l’ergonomie, l’innovation et le marketing", souligne son consultant Antoine Géron, estime son consultant Antoine Géron.

Pour continuer à dominer le marché, Apple doit donc capitaliser sur ces atouts. "Sa meilleure stratégie est de continuer à offrir une expérience utilisateur plus avancée que ses concurrents à la fois en termes d'interface mais aussi au niveau des applications", estime Gartner.

L'App Store d'Apple, qui propose des logiciels pour iPhone et iPad, vient de passer la barre symbolique des 25 milliards d'applications téléchargées. Il propose plus de 550 000 applications, dont 170 000 pour l'iPad. De son côté, le kiosque de Google, re-baptisé Google Play, compte 450 000 applications pour smartphone et tablettes.

Développer la gamme

Coté faiblesses, les analystes pointent du doigt, comme à l'accoutumée : la grande fermeture de l'écosystème d'Apple, comparé à Android qui se veut a contrario une plateforme ouverte. Mais surtout, l'iPad pourrait souffrir d'un catalogue trop réduit et orienté exclusivement vers le haut de gamme, comme ce fut le cas pour l'iPhone.

"Apple n'a pas intérêt à rester uniquement positionné sur le haut du marché. Il pourrait par exemple baisser le prix de l'iPad 2 à l'occasion de la sortie de l'iPad 3 ou proposer dans un proche avenir des versions plus abordables de sa tablette", estime Antoine Géron.

Rappelons que l’iPad 2 est proposé à environ 480 euros chez Apple, sans abonnements. Son prix descend à 249 euros chez SFR avec un forfait data, en période promotionnelle. L'iPad 3 est sur la même ligne tarifaire avec un premier prix de 489 euros. Il devrait également être proposé par les opérateurs avec d'importantes subventions.

Selon Polyconseil, Apple doit donc plus que jamais capitaliser sur ses partenariats avec les opérateurs mobiles. Ils subventionnent l'iPad en l'associant à des abonnements 3G, ce qui en réduit drastiquement le prix d'achat. Rappelons que l'iPad 2 est proposé à partir de 479 euros chez Apple, sans abonnements. Son prix descend à 249 euros chez SFR avec un forfait data, en période promotionnelle.

"Apple bénéficie d’un rapport de force favorable avec les opérateurs mobiles. Il doit le préserver, notamment en proposant plusieurs bandes de fréquences, ce qu'il a fait avec l'iPad 3 qui bénéficie de la 4G", conclut Antoine Géron. Avec l'iPad 3, Apple fait un premier pas dans ce sens.

0 Commentaire

iPad 3 : Apple restera-t-il indétrônable ?

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Innovation
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS