Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Inwi deuxième opérateur à lancer la 4G au Maroc

, ,

Publié le

Après Méditel, le groupe Inwi numéro trois du marché mobile au Maroc a lancé le déploiement commercial de la 4G. Avec une couverture large et un prix inchangé. L'offre de Maroc Telecom, le leader et opérateur historique reste encore à venir.

Inwi deuxième opérateur à lancer la 4G au Maroc

Et de deux... Quelques jours après celle de son concurrent Méditel (filiale à 40% d'Orange), dévoilée le 15 juin, le l'opérateur télécom marocain Inwi a lancé le mercredi 17 juin le déploiement de son offre 4G

Comme Méditel, celle-ci se fait sans changement de prix sur un marché dominé à 90% par les offres prépayés avec des débits jusqu'à 10 fois supérieur à ses offres 3G antérieures. Les opérateurs comptent sur le développement des usages pour gonfler leur chiffre d'affaires.

Inwi a visé plus large que Méditel qui pour son déploiement initial s'est contenté pour sa phase initiale des grandes centres urbains de Casablanca et Rabat-Salé.

Numéro trois du marché en nombre de lignes, Inwi affirme en effet couvrir d'emblée 21 des plus grandes villes du royaume, l'aéroport de Casablanca et les grands axes autoroutiers.

Arrivé sur le marché des télécoms il y a seulement 5 ans, Inwi est une filiale du koweitien Zain et de la SNI, holding de la famille royale du Maroc.

«Ce lancement survient après plusieurs mois de tests, de préparations, d’investissements et d’installations de nouvelles infrastructures techniques pour garantir à nos clients une expérience 4G fluide optimale à travers tout le pays», indique Frédéric Debord (photo), directeur général d’Inwi dans un communiqué.

Dans les zones à forte densité, Inwi a déployé des solutions 4G+, précise-t-il : "une évolution du réseau 4G qui permet de bénéficier d’un renforcement de la couverture et d’une plus grande vitesse de connexion".

L’opérateur affirme avoir investi plus de 10 milliards de dirhams (1 000 dirhams = 92 euros) en quatre ans dans ses infrastructures, et "compte en investir autant dans les cinq années à venir pour moderniser son réseau, développer le très haut débit et étendre sa couverture à l’ensemble du territoire".

Inwi comme Méditel et Maroc Telecom, l'opérateur historique avait emporté une licence 4G en mars dernier à l'issue d'un appel d'offres conduit par l'ANRT (Agence nationale de réglementation des télécommunications)  (la licence "C" d'Inwi lui a coûté 503 millions de dirhams).

Mais les trois opérateurs menaient des tests depuis plusieurs mois déjà. En novembre 2014, Inwi avait effectué ses premiers tests 4G dans la région de Mohammedia près de Casablanca avec selon lui des débits pouvant aller jusqu’à 150 Mbps,

On attendait un lancement de la 4G en fin d'année de la part des trois opérateurs mais Méditel a choisi d'aller vite, suivi donc d'Inwi.

Après les lancements de Méditel et Inwi, reste donc à venir l'offre de Maroc Telecom. L'opérateur historique, coté en bourse mais filiale à 53% du groupe émirati Etisalat détient le plus grand nombre de lignes mobiles (41,87% à fin mars 2015, selon l'ANRT) suivi par Méditel (31,17%) et Inwi (26,96%).

Pour rappel au Maroc, 43,39 millions de lignes mobiles étaient actives en mars 2015, soit un taux de pénétration de 128% de la population. Selon l'ANRT environ un tiers des 33 millions de Marocains possèdent un smartphone. Et plus de 90% des 10 millions d'internautes réguliers se connectent  via leur mobile.

 

.P.-O.R.

 

 

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle