Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

InVivo va lancer des magasins coopératifs en 2014

Publié le

Le premier groupe coopératif agricole français, InVivo, va partir à la conquête directe des consommateurs en 2014. Il devrait lancer plusieurs magasins alimentaires pilotes en zones urbaines.

InVivo va lancer des magasins coopératifs en 2014 © InVivo

Cap sur la diversification des activités pour InVivo. Le premier groupe coopératif agricole français, qui pèse 6,14 milliards d’euros de chiffre d’affaires sur 2012-2013, devrait lancer l’an prochain une chaîne de magasins de produits coopératifs alimentaires en zone urbaine. Le groupe, dont les principaux métiers sont le commerce de céréales et la fabrication d’aliments pour animaux, possède déjà une activité de distribution professionnelle, les jardineries Gamm Vert.

Toulouse, première ville test ?

Cette diversification vers le grand public fait partie de la feuille de route établie par le nouveau directeur général du groupe, Thierry Blandinières. Arrivé en octobre et transfuge de la coopérative landaise Maïsadour et de sa filiale de produits gastronomiques Delpeyrat, il entend élargir les activités du groupe et lui permettre de gagner en compétitivité. "Nous vendons déjà des produits du terroir dans nos jardineries Gamm Vert. Cela pèse 10 % du chiffre d’affaires", a-t-il expliqué le 17 décembre, lors de la présentation de la nouvelle stratégie d’InVivo. L’activité Gamm Vert, enseigne développée en franchise par les coopératives adhérentes au groupe InVivo, a pesé 500 millions d’euros sur 2012-2013, en hausse de 7,6 % par rapport à l’exercice précédent.

Le nom de l’enseigne, dont la dénomination de code en interne est "Ma ferme", est en cours de réflexion. "Nous allons développer l’enseigne en franchise. Plusieurs magasins pilotes devraient ouvrir en 2014 en zone urbaine", a expliqué Thierry Blandinières, évoquant la ville de Toulouse, comme une des premières zones ciblées. Ces magasins devraient vendre des produits fabriqués par les coopératives agricoles françaises, adhérentes ou non au groupe InVivo, ou issus de circuits courts. Pour lui, l’objectif de ventes annuelles se situerait à 5 millions d’euros par magasin.

Adrien Cahuzac

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle