Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

InVivo se positionne en leader de la révolution agricole

Adeline Haverland , , ,

Publié le

Avec l'annonce de ses bons résultats, la coopérative agricole InVivo veut plus que jamais se positionner en leader de la révolution agricole. 

InVivo se positionne en leader de la révolution agricole
InVivo annonce des résultats en hausse de 35%
© flickr/evim@ge

Avec un résultat net en croissance de 35 %, à 46 millions d'euros, et un excédent brut qui a augmenté de 22 %, à 163 millions d'euros, la plus grande coopérative agricole française, InVivo a le moral au beau fixe. Son directeur général Thierry Blandinières espère que ses bons résultats permettront à InVivo de se positionner en leader de l'agriculture de demain. 

Des bons résultats dans tous les métiers

Alors que les grandes coopératives agricoles sont plongées dans la tourmente, questionnées sur leur gouvernance, InVivo, la plus grande union de coopérative semble échapper à la crise. Pour preuve, les bons résultats financiers qu'elle vient de présenter au titre de son exercice 2017/2018. InVivo annonce un résultat net de 46 millions d'euros, en croissance de plus de 35% et un Ebitda qui atteint 163,2 millions. Le chiffre d'affaire, impacté par la volatilité des cours des céréales est, quant à lui, en recul à 5,2 milliards d'euros (contre 5,5 à l'exercice précédent), "sans que cela touche la rentabilité" s'est justifié Thierry Blandinières. "Tous les autres métiers ont progressé en chiffre d'affaires comme en Ebitda", a-t-il, par ailleurs, précisé.

Des bons résultats sur lesquels Thierry Blandinières pourra s'appuyer pour faire de sa coopérative le leader de la révolution agricole. Une révolution qui ne sera "ni totalement bio, ni conventionnelle", a expliqué le dirigeant. "A l’aube d’une nouvelle révolution agricole qui va profondément transformer nos entreprises et les exploitations, nous nous devons, en tant qu’union nationale de coopératives, d’être à la pointe de cette transformation et de nous donner les moyens de maîtriser notre destin" a t-il ajouté. 

La révolution agricole passe par l'agriculture de précision

Pour cela, InVivo entend miser sur la rentabilité de sa filière Bioline, qui regroupe les activités de bio-contrôle, semences et produits phyto. En 2017/2018, Bioline affiche déjà un chiffre d'affaires en hausse de 60% sur un an à 340,6 millions d'euros. Un résultat qui devrait encore croître lors du prochain exercice puisqu' InVivo s'est donné comme principal challenge d’identifier les innovations les plus pertinentes pour les agriculteurs notamment grâce à l'agriculture de précision et "l'extraordinaire richesse que représentent les données agricoles" comme l'a expliqué Thierry Blandinières

La coopérative vient, par exemple, d'annoncer la création d'une plateforme, sorte de place de marché, dédiée aux intrants. "Nous sommes convaincus qu’au vu des besoins et des attentes en matière de consommation, il y a une place pour tous les types d’agriculture, qu’elle soit conventionnelle ou biologique, rurale ou urbaine. La voie que nous traçons repose sur notre volonté de promouvoir une agriculture mesurée, innovante, prenant en compte les attentes sociétales et la performance économique" a indiqué Laurent Martel, directeur général de Bioline by InVivo. Ces innovations seront, en partie, financées par la vente de Néovia au géant Américain ADM pour 1 milliard d'euros. 

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle