Investissement des entreprises, Dailymotion, voiture autonome, YouTube Kids : la revue de presse de l'industrie

Sylvain Arnulf

Publié le

Ce 8 avril, en conseil des ministres, Manuel Valls doit détailler de nouvelles mesures pour permettre aux entreprises françaises d'investir. On revient également sur la vente de Dailylmotion à Vivendi, sur le road trip américain d'une voitute autonome et sur YouTube Kids accusé d'abreuver les enfants de publicités déguisées.

Des mesures pour relancer l'investissement des entreprises

 

 

Ce mercredi 8 avril, en conseil des ministres, Manuel Valls doit présenter le détail des mesures dévoilées vendredi 3 avril par le chef de l’État pour stimuler l’investissement en France. "Objectif : tenter de faire passer au vert ce voyant, qui serait enfin le signal d’une reprise économique installée", explique La Croix. Parmi les mesures dévoilées ce 8 avril, selon Les Echos : "Les entreprises pourront majorer leurs amortissements de 40 %. Les produits d’assurance vie -investis en capital seront dopés".

Le journal La Croix a interrogé trois chefs d'entreprises sur les raisons qui expliquent leurs difficultés à investir. Parmi eux, Arnaud Marion, directeur général du groupe Doux, pour qui "l'investissement est la clé de la compétitivité". "Je n’ai pas attendu des mesures gouvernementales pour investir, souligne-t-il. L’autofinancement est difficile et met plusieurs années à prendre effet. Il faut deux à quatre ans avant d’obtenir un retour sur investissement".

"Les subventions ne servent à rien, et les incitations fiscales ne sont utiles qu’aux entreprises bénéficiaires, souligne Arnaud Marion. Ce qu’il faut, c’est faire en sorte que Bpifrance puisse débloquer automatiquement un financement, avec un cofinancement des régions, pour jouer un rôle de levier sur l’emprunt. C’est à cette condition que les banques accepteront de faire du crédit. L’entreprise, elle, pourra investir tout de suite et étaler son amortissement", juge-t-il.

A quoi ressemblera le "nouveau" Dailymotion ?

Vivendi et Orange sont entrés en négociations exclusives pour la cession de 80% du capital de Dailymotion. Le montant de la transaction devrait atteindre 217 millions d'euros.

Le rachat du site de partage de vidéos ne va pas fondamentalement changer sa philosophie et son modèle économique, annonce Les Echos. "La plate-forme vidéo axe toujours son développement sur l'international, elle qui réalise déjà plus de 80 % de son chiffre d'affaires (64 millions d'euros l'an dernier, en croissance de 30 %) hors de France". Dailymotion restera sur un positionnement gratuit, financé par la publicité. Un modèle a priori aux antipodes de celui de Vivendi. C'est d'ailleurs en partie pour ces raisons de divergences stratégiques que les négociations avaient échoué avec Canal+, il y a moins d'un an. A l'époque, la chaîne voulait s'associer à Orange, et faire de Dailymotion la base d'un projet "anti-Netflix", pour contrer le lancement en France de l'américain.  Mais la donne a changé dans ce 'nouveau' Vivendi et, désormais, il n'est plus question de ce projet. Vivendi aurait l'intention de se servir de Dailymotion pour viraliser les contenus d'Universal et de Canal+".

La voiture autonome bat un record aux Etats-Unis

 

 

Delphi, fabricant de composants, a réalisé le plus long trajet en conduite autonome jamais entrepris en Amérique du Nord, annonce Futura Sciences."Au fil de cette traversée des États-Unis de 5.471 km, l'Audi SQ5 a su s'adapter en conditions réelles aux différentes situations rencontrées (intempéries, sorties d'autoroutes, déviations pour travaux etc.)".

"Six experts de Delphi ont accompagné l'Audi autonome, soit à l'intérieur du véhicule, soit dans une deuxième voiture chargée de recevoir et analyser les données produites par les capteurs et les systèmes chargés de la conduite autonome. Le voyage a généré plus de 2 téraoctets de données sur les capacités de la voiture, y compris le stationnement automatique, la conduite sur autoroute, le changement de voie, les sorties de l'autoroute et la conduite en milieu urbain", explique le site web.

YouTube Kids pointé du doigt aux Etats-Unis

La déclinaison de YouTube pour les enfants, YouTube Kids, abreuve-t-elle les jeunes spectateurs de publicités déguisées ? C'est l'accusation portée par plusieurs associations américaines, qui ont alerté la FTC sur les pratiques du site vidéo de Google.

Selon la lettre envoyée à la FTC par le groupement de 9 associations, citée par le site BeGeek, les vidéos proposées sur YouTube Kids seraient un mix trompeur entre contenu véritable et publicité. Un mélange « de publicités et d’autres contenus d’une manière qui est trompeuse pour les enfants et qui ne serait pas permise sur les chaînes de télévision ». "Avec des partenariats signés avec des firmes comme Fisher Price ou encore Mc Donald’s, il ne fallait bien évidemment pas être dupe pour imaginer que la pub allait s’immiscer dans les programmes proposés", commente BeGeek. "La plainte de l’association prend l’exemple d’une vidéo ou l’on voit Les Schtroumpfs et Gargamel faire la paix autour d’un bon Big Mac…"

Sylvain Arnulf

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte