Economie

Internet tire les capitalisations boursières

Arnaud Dumas , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Internet tire les capitalisations boursières
Les entreprises américaines dominent toujours la Bourse. Sur les 100 premières capitalisations boursières mondiales recensées par Ernst & Young, les États-Unis comptent 43 entreprises (35 en 2008) et l’Europe 14 (26 en 2008). Sanofi, le premier français, est 35e, avec une capitalisation de 135 milliards de dollars… Apple, le numéro 1, caracole avec 416 milliards de dollars. Les américains sont très forts dans les secteurs qui s’en tirent le mieux, grâce aux acteurs d’internet rapidement valorisés. La progression spectaculaire des services aux consommateurs (+ 383% entre 2008 et 2013) est due à l’entrée d’Amazon ou d’eBay. La high-tech (+ 35%) bénéficie d’acteurs établis et innovants comme Apple, Google ou Microsoft. Le pétrole et le gaz perdent 26%. Les services aux[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte