INTERNET FAIT-IL GAGNER DU TEMPS ?

Pendant une heure, Jacques Chirac, candidat à la présidentielle, s'est adressé en direct à 12 000 internautes.

Partager

Participez au débat et donnez votre avis par mail à jpg@usinenouvelle.fr
Vous pourrez dans quelques jours consulter sur ce site les réactions des lecteurs.

OUI
STÉPHANE TREPPOZ
P-DG d'AOL France et directeur général d'AOL Europe

" Il supprime un nombre
considérable de déplacements
et de démarches. "

Qu'Internet fasse gagner du temps, tous ses utilisateurs le constatent quotidiennement. Tout d'abord grâce aux outils de communication (courrier électronique, messagerie instantanée), ils joignent leurs interlocuteurs très rapidement, souvent en temps réel. Ainsi peut-on faire parvenir aux participants le compte rendu d'une réunion sitôt celle-ci terminée. Avec les moyens traditionnels, il faut souvent deux jours. Dans la recherche d'informations, Internet fait économiser un nombre considérable de déplacements, de coups de fil et de courriers. Ce n'est pas un hasard si la messagerie et la recherche d'informations sont les deux utilisations principales d'Internet. Dans un autre registre, une entreprise a-t-elle des recrutements urgents à effectuer ? Avec Internet, elle peut les boucler en quinze jours alors qu'un délai de deux ou trois mois est habituel avec les méthodes classiques. Et, le poste pourvu, on retire la proposition du Web. Les candidats potentiels sont informés en temps réel. Alors que le commerce électronique (ouvert 24 heures sur 24) se développe, des études montrent que les achats en ligne prennent en moyenne 50 minutes contre près de 2 heures en cas de déplacement. On peut multiplier les exemples : passer des ordres en Bourse, réserver des billets d'avion, gérer son compte bancaire... Certes, la profusion des informations peut faire perdre du temps. Mais les fournisseurs d'accès mettent au point des logiciels permettant d'aller le plus directement possible aux informations recherchées. Services dont les performances ne vont cesser de s'accroître.


NON YVES LASFARGUE Directeur d'Obergo

" La quantité des données
croît plus vite que la vitesse de traitement. "

Quand on dit qu'Internet fait gagner du temps, on confond temps et délais. Internet raccourcit les délais, mais il est chronophage. Il l'est déjà sur le plan de la formation. Certes, les stages d'initiation sont courts, souvent d'une journée. Mais, précisément, ils sont trop courts pour permettre d'utiliser au mieux une messagerie (ce qui demande de quatre à six semaines) ou un moteur de recherche (il faut de trois à quatre mois). D'une manière générale, la quantité des données que prend en compte l'ordinateur croît plus vite que la vitesse de traitement. La durée des transactions bancaires électroniques augmente. Celle d'un retrait est passée de 1,5 à 3 secondes. Les messageries accueillent un nombre considérable de messages sans intérêt pour leur destinataire. L'expéditeur, à qui cela ne coûte rien d'envoyer 20, 50 ou 100 copies, les multiplie en toute bonne conscience, car il n'a aucune idée du temps qu'il fait perdre à ses interlocuteurs. Pour évaluer le temps correspondant à l'utilisation d'Internet, il faut aussi prendre en compte la maintenance et la sécurisation du système, les méfaits des virus, les conséquences des erreurs de manipulation et les pannes, souvent mineures mais nombreuses, qui affectent plus les périphériques de l'ordinateur (imprimante, lecteur CD) que celui-ci. Enfin, observez le comportement des membres de la cybersecte qui affirment haut et fort qu'Internet fait gagner du temps. Il est impossible de les arracher à leur écran ! Logique : ce sont des passionnés et les passionnés ne comptent pas leur temps.

Propos recueillis par Jean Meilhaud

Participez au débat et donnez votre avis par mail à jpg@usinenouvelle.fr
Vous pourrez dans quelques jours consulter sur ce site les réactions des lecteurs.

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS