Intelligence artificielle : faut-il en avoir peur, comme Elon Musk ou Stephen Hawking ou Bill Gates ?

Dangereuse, l'intelligence artificielle ? Certains experts, même technophiles, le pensent. Pour en faire au contraire une innovation bénéfique pour la société, plusieurs initiatives ont été lancées.

Partager
Intelligence artificielle : faut-il en avoir peur, comme Elon Musk ou Stephen Hawking ou Bill Gates ?

Elon Musk, Stephen Hawking et Bill Gates ont un point commun. Tous affirment voir dans l'intelligence artificielle, sujet de notre dossier complet, une potentielle menace pour l'humanité. Dans une tribune publiée dans le quotidien britannique The Independant, l'astrophysicien a affirmé que « réussir à créer une intelligence artificielle serait le plus grand événement dans l'histoire de l'homme », en ajoutant que ce « pourrait aussi être le dernier ». Pour Elon Musk, l'entrepreneur qui a créé Paypal, Tesla Motors et SpaceX, elle pourrait même être plus dangereuse que les armes nucléaires et relève du « démon ». Le cofondateur de Microsoft a, lui, reconnu être d'accord « avec Elon Musk et d'autres » et ajouté ne pas comprendre « pourquoi les gens ne sont pas inquiets ».

Yann Lecun, à la tête du laboratoire d'intelligence artificielle de Facebook, se veut, quant à lui, plus rassurant. « Le livre Superintelligence de Nick Bostrom a beaucoup influencé Elon Musk. Il y a trouvé des preuves des dangers de l'intelligence artificielle... alors que de nombreux scenarios de l'ouvrage sont complètement improbables », assure-t-il. Selon lui, de nombreux obstacles restent encore à franchir pour construire des machines dotées d'une intelligence humaine. Il estime d'ailleurs qu'il faut davantage se concentrer sur des problèmes concrets, « comme s'assurer de la bonne sécurité d'un système de pilotage automatique », par exemple.

Le féru de deep learning admet toutefois que l'intelligence artificielle peut potentiellement être dangereuse, « comme toutes les technologies puissantes ». Il fait partie des scientifiques qui se sont engagés à développer une intelligence artificielle robuste et bénéfique pour la société. Selon lui, des symposiums vont être organisés pour s'interroger sur les dangers et établir des règles de déontologie.

La rendre acceptable pour mieux la déployer

Une démarche déjà entamée par le Future of Life Institute, à qui Elon Musk a fait un don de 10 millions de dollars pour financer 37 projets de recherche qui visent à identifier les dangers liés à l'intelligence artificielle. Dans la même veine, l'université de Stanford compte mener une série d'études sur le sujet pendant 100 ans. Une initiative financée par Éric Horvit... le directeur de Microsoft Research Redmond.

Il n'est pas anodin que ce soit ceux qui se positionnent comme des lanceurs d'alertes qui financent ces travaux. Même lorsqu'ils semblent jouer les Cassandre, l'objectif réel de ces personnalités, pourrait être en effet de faire de la prévention d'objection, et de faciliter en fait le déploiement de l'intelligence artificielle en la rendant acceptable. Leur crainte affichée n'est en tout cas aucunement synonyme de désintérêt, loin s'en faut. Elon Musk a ainsi massivement investi dans les start-up Vicarious et DeepMind, spécialistes du sujet. Sa société Tesla Motors s'apprêterait à lancer un modèle de voiture à 90 % autonome sur autoroute. Et, l'entrepreneur a même laissé entendre qu'il faudrait, à terme, interdire la circulation des voitures conduites par les humains pour des raisons de sécurité...

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

78 - Versailles

Gestion/exploitation du service « distribution multimédia à l'attention des visiteurs ». Lot 2

DATE DE REPONSE 17/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS