Electronique

Intel va fondre des puces ARM

, , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Intel a perdu la guerre des processeurs mobiles face au britannique ARM, dont les micro-architectures sont utilisées, entre autres, par les puces Qualcomm, Samsung ou Apple. Pour autant, le géant de Santa Clara n’a pas dit son dernier mot. Il vient d’annoncer un accord avec ARM qui lui permettra de fabriquer ce type de processeurs pour le compte d’entreprises externes. Grâce à ce deal, le groupe américain espère maximiser l’utilisation de ses moyens de production. Il mise sur la supériorité de ses procédés de fabrication de puces (en 10 nm) par rapport à ses concurrents TSMC, Global Foundries et Samsung, pour attirer les clients. Le premier d’entre eux sera le coréen LG. 
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte